>

Le FMI inquiet des propos de Benkirane

29 août 2012 - 12h33
Le FMI inquiet des propos de Benkirane

Le Fonds Monétaire International (FMI) aurait demandé des explications au Maroc, en raison de déclarations faites par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane le 13 août dernier devant le parlement, où il a affirmé avoir hérité de "chiffres erronés" basés sur des "hypothèses fragiles" et des "prévisions précipitées".

Idriss Azami Al Idrissi, ministre chargé du Budget, a réagi en affirmant que le Maroc n’avait reçu aucune demande d’explication du FMI, ni d’aucun autre organisme international, quant aux chiffres contenus dans la loi de Finance 2011.

Les chiffres de cette loi sont connus des institutions monétaires internationales, et ont fait l’objet de rapports nationaux et internationaux, et ne sont donc pas "sujets à une remise en question", explique Azami, démentant ainsi les propos de son patron.

Benkirane dont la parole devrait faire autorité, aurait au contraire suscité les inquiétudes du FMI, qui se serait empressé de demander des explications à l’exécutif marocain, rapporte Al Ahdath Al Maghribiya.

Un économiste casablancais cité par Libération, affirme pour sa part que "les autorités financières internationales ne goûtent pas au populisme de monsieur Benkirane. De telles affirmations sont prises au sérieux parce qu’elles sont lourdes de conséquences".

Le FMI, qui vient d’accorder une ligne de crédit de 6,2 milliards de dollars au Maroc, avait pourtant salué dans une note "les politiques économiques saines menées par le Maroc (...) qui a réussi à amortir l’impact de la crise mondiale et de répondre aux besoins sociaux urgents, (...) malgré une conjoncture défavorable".

Les déclarations contradictoires des ministres du gouvernement Benkirane quant à la situation financière du Maroc, enveniment encore davantage la situation au sein de l’Exécutif.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Pour avoir insulté le Maroc, une journaliste égyptienne devant la justice Pour avoir insulté le Maroc, une journaliste égyptienne devant la justice
La justice égyptienne a décidé de s’emparer de l’affaire Amani El Khayat, présentatrice de la télévision privée ON TV, qui a insulté le Maroc et les...
Oussama Chaara, 13 ans et djihadiste en Syrie, est de retour au MarocOussama Chaara, 13 ans et djihadiste en Syrie, est de retour au Maroc
Le départ d’Oussama Charaa, le plus jeune djihadiste marocain en Syrie avait soulevé beaucoup d’interrogations. Aujourd’hui, c’est en toute discrétion...
Un homme arrêté à Casablanca pour le meurtre de sa maîtresse enceinteUn homme arrêté à Casablanca pour le meurtre de sa maîtresse enceinte
Quinze jours après la découverte du corps d’une jeune femme dans une ferme à Médiouna, dans la région de Casablanca, un homme vient d’être arrêté par...
Photo des deux plus belles first ladies au mondePhoto des deux plus belles first ladies au monde
Une photo de la Reine Rania de Jordanie et la princesse Lalla Salma a été publiée hier sur le compte Instagram de la Reine...
Quand la fête de l'Aïd rime avec sorcellerieQuand la fête de l’Aïd rime avec sorcellerie
Une vidéo publiée hier sur Youtube montre deux têtes de moutons de l’Aïd El Kébir avec à l’intérieur ce qui semble être de la sorcellerie. Cela se passe...
L'autoroute de Marrakech fermée 14 jours pour le tournage d'une production hollywoodienneL’autoroute de Marrakech fermée 14 jours pour le tournage d’une production hollywoodienne
Pour les besoins d’un « film international », la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), a décidé de fermer pendant une dizaine de jours un...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014