>

Le FMI inquiet des propos de Benkirane

29 août 2012 - 12h33
Le FMI inquiet des propos de Benkirane

Le Fonds Monétaire International (FMI) aurait demandé des explications au Maroc, en raison de déclarations faites par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane le 13 août dernier devant le parlement, où il a affirmé avoir hérité de "chiffres erronés" basés sur des "hypothèses fragiles" et des "prévisions précipitées".

Idriss Azami Al Idrissi, ministre chargé du Budget, a réagi en affirmant que le Maroc n’avait reçu aucune demande d’explication du FMI, ni d’aucun autre organisme international, quant aux chiffres contenus dans la loi de Finance 2011.

Les chiffres de cette loi sont connus des institutions monétaires internationales, et ont fait l’objet de rapports nationaux et internationaux, et ne sont donc pas "sujets à une remise en question", explique Azami, démentant ainsi les propos de son patron.

Benkirane dont la parole devrait faire autorité, aurait au contraire suscité les inquiétudes du FMI, qui se serait empressé de demander des explications à l’exécutif marocain, rapporte Al Ahdath Al Maghribiya.

Un économiste casablancais cité par Libération, affirme pour sa part que "les autorités financières internationales ne goûtent pas au populisme de monsieur Benkirane. De telles affirmations sont prises au sérieux parce qu’elles sont lourdes de conséquences".

Le FMI, qui vient d’accorder une ligne de crédit de 6,2 milliards de dollars au Maroc, avait pourtant salué dans une note "les politiques économiques saines menées par le Maroc (...) qui a réussi à amortir l’impact de la crise mondiale et de répondre aux besoins sociaux urgents, (...) malgré une conjoncture défavorable".

Les déclarations contradictoires des ministres du gouvernement Benkirane quant à la situation financière du Maroc, enveniment encore davantage la situation au sein de l’Exécutif.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
France : deux Marocaines dans le gouvernement de Manuel VallsFrance : deux Marocaines dans le gouvernement de Manuel Valls
C’est une première. Deux Françaises d’origine marocaine viennent d’intégrer l’équipe du nouveau gouvernement Valls II. Il s’agit de Najat...
Les cellules dormantes de l'Etat islamique menacent le MarocLes cellules dormantes de l’Etat islamique menacent le Maroc
Un rapport publié par l’agence Middle East Newsline, cité par « Al Massae », met en garde contre les cellules dormantes au Maroc appartenant à l’Etat...
Tanger : affrontements entre Marocains et Subsahariens, 1 mort et 14 blessésTanger : affrontements entre Marocains et Subsahariens, 1 mort et 14 blessés
Le quartier d’Al Irfane à Tanger, a été à nouveau le théâtre dans la nuit de vendredi à samedi, d’affrontements entre des habitants et des Subsahariens....
Casablanca : une mosquée, deux imams, deux prières séparéesCasablanca : une mosquée, deux imams, deux prières séparées
Une nouvelle vidéo publiée hier sur Youtube montre une situation jusque là jamais vue au Maroc. Dans une mosquée casablancaise où aurait été filmée...
Quand le parlement marocain devient un ring de boxeQuand le parlement marocain devient un ring de boxe
Deux heures à peine après le discours du Roi Mohammed VI appelant les élus à donner l’exemple aux Marocains et à privilégier l’intérêt de la nation aux...
Une convoyeuse de fonds en fuite au Maroc avec 260.000 eurosUne convoyeuse de fonds en fuite au Maroc avec 260.000 euros
Une femme serait actuellement en fuite au Maroc après le vol de 260.000 euros à la compagnie de transports de fonds Loomis dans la région...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014