Moudawana

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Moudawana

Les derniers polygames marocains (13 janvier 2008)

Les derniers polygames marocains

Le nouveau Code de la famille n’est pas venu à bout d’un phénomène, la polygamie, que l’on dit en baisse et que les chercheurs taxent de “curiosité sociologique”. Enquête. “Je les aime toutes les deux, mais je dois avouer que la deuxième est ma préférée. Elle est jeune, belle et prévenante”. Marié à deux femmes, Abou Hamza, un Casablancais de 45 ans, avoue ne pas pouvoir “taire ce que lui dicte son cœur”. Et il se défend de toute discrimination conjugale entre ses deux moitiés. Sa première épouse, 41 ans, rencontrée sur les bancs de l’université, est la mère de ses quatre enfants. La deuxième, qui affiche seulement 20 ans au compteur, a l’âge de l’une de ses filles.


44% des Marocains favorables à la polygamie (9 décembre 2007)

44% des Marocains favorables à la polygamie

Une enquête sociologique menée au Maroc rapporte que "44% des Marocains sont favorables à la polygamie" dans la dernière édition de Telquel. Des hommes et des femmes ont été interrogés, 36,9% des sondés sont âgés entre 18 et 24 ans alors que 60% ont 60 ans et plus. L’enquête, chapotée par trois chercheurs marocains, a été réalisée auprès d’un échantillon de 1.156 Marocains.


Adoption : Le Maroc change ! (28 novembre 2007)

Adoption : Le Maroc change !

La crèche de Tanger est l’unique lieu de la ville où sont recueillis les bébés abandonnés. Sur le bureau de sa présidente, s’accumulent une centaine de dossiers : les demandes d’adoption qui attendent d’être satisfaites. Ceux auxquels la vie n’a pas donné la chance d’enfanter n’hésitent plus aujourd’hui à venir frapper à la porte de la crèche. Que l’on cesse donc de répéter que rien ne change au Maroc.


L’enlèvement parental, nouvelle facette de la société marocaine (18 août 2007)

L'enlèvement parental, nouvelle facette de la société marocaine

Avec le nouveau Code de la famille, le Maroc ne cesse de découvrir de nouvelles facettes de sa société. Par exemple ? Eh bien, les enlèvements d’enfants. Ce phénomène concerne principalement les couples de Marocains résidant à l’étranger et les couples mixtes. L’affaire que traite depuis le début du mois de juin, un tribunal de Casablanca est donc loin de constituer une bizarrerie. C’est celle de Larbi, émigré établi en Italie.


Divorcer ? Pourquoi pas ! (2 août 2007)

Divorcer ? Pourquoi pas !

Elles sont de plus en plus de femmes à préférer le divorce à un mariage tronqué. Quitte à supporter le regard peu amène que porte sur elles la société. L’histoire d’amour de Dalila et Saïd a commencé devant la porte du lycée, pour durer quelques belles années et se concrétiser par un mariage.


Les MRE et le Code de la famille : Une Moudawana plus réaliste (31 juillet 2007)

Les MRE et le Code de la famille : Une Moudawana plus réaliste

Mixte ou pas, le mariage d’un Marocain expatrié est tout sauf une simple formalité. Capacité, acte adoulaire, transcription du mariage (sur les registres consulaires du pays d’accueil quand le mariage a été célébré à l’étranger)…


Conseil Supérieur des MRE : Bras de fer et arbitrage royal (19 juillet 2007)

Conseil Supérieur des MRE : Bras de fer et arbitrage royal

Une centaine d’associations et d’acteurs associatifs MRE, a fait appel à l’arbitrage royal, pour débloquer le dossier de la création du Conseil supérieur des Marocains résidant à l’étranger. Ces MRE souhaitent que l’approche adoptée pour la Moudawana, soit reprise pour leur Conseil supérieur. Les MRE ne veulent pas rater l’occasion historique que présente leur Conseil supérieur.


Nouvelle Moudawana : Forte augmentation des mariages (30 juin 2007)

Nouvelle Moudawana : Forte augmentation des mariages

En dépit de difficultés relatives à son application, le Code de la famille a enregistré depuis son entrée en vigueur en 2004 un bilan satisfaisant et les résultats dégagés dans tous les domaines en témoignent. C’est ce qu’a déclaré mercredi dernier Mohamed Bouzoubâa ministre de la Justice, devant la Chambre des représentants.


Relations sexuelles avant le mariage, les jeunes en parlent (6 mai 2007)

Relations sexuelles avant le mariage, les jeunes en parlent

Avec le recul de l’âge du mariage et l’augmentation du nombre de célibataires, de plus en plus de jeunes passent à l’acte mais la relation reste déséquilibrée. A peine 50% des jeunes utilisent des moyens contraceptifs. Le logement économique a aidé les jeunes en leur donnant accès à la location de lieux sécurisants pour des rencontres amoureuses.


France : 3 Marocaines parlent de la situation de la femme au Maroc (4 mai 2007)

France : 3 Marocaines parlent de la situation de la femme au Maroc

Invitées à un débat dans une librairie à Strasbourg, trois Marocaines ont témoigné de leur engagement en faveur de l’égalité des sexes dans leur pays.


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 14

Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics