Recherche

Mort de Moumen Diouri, le dernier rebelle

17 mai 2012 - 12h07 - Société

Moumen Diouri, fervent opposant au régime du défunt Roi Hassan II, est mort mercredi dans une clinique de Rabat, à l’âge de 74 ans.

L’homme considéré par ses contemporains comme l’un des derniers rebelles marocains encore en vie, était connu pour avoir été l’un des premiers militants à avoir écrit une série de livres critiques sur la situation politique du Maroc après l’indépendance.

Compagnon de lutte de Mehdi Ben Barka, Moumen Diouri était le fils d’un grand militant nationaliste et signataire du Manifeste de l’indépendance. Condamné à mort en 1963, il survécut à la torture au palais Mokri et s’exila en France en 1971, d’ou il n’a cessé de prôner l’instauration d’un système républicain au Maroc.

Parmi ses ouvrages les plus célèbres, "Réalités marocaines", "Chronique d’une expulsion annoncée", "A qui appartient le Maroc ?" et "Mémoire d’un peuple".

Après 35 ans d’exil, Moumen Diouri était retourné au Maroc en septembre 2006.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact