La FIFA s’inquiète de l’état des stades au Maroc

23 novembre 2014 - 16h50 - Ecrit par : Bladi.net

L’état de la pelouse des stades marocains, spécialement celle du stade Moulay Abdellah de Rabat, qui doivent accueillir le prochain mondial des clubs, inquiète les instances de la FIFA.

Les dernières pluies diluviennes et la finale de la Coupe du Trône la semaine dernière ont laissé la pelouse dans un très mauvais état, poussant la société anglaise en charge de la surveillance les deux stades marocains, ceux de Rabat et de Marrakech, à le signaler à la FIFA.

Cette même société devrait visiter le stade Moulay Abdellah cette semaine et contrôler son état, afin de déterminer si le complexe est apte à accueillir le mundialito marocain du 10 au 20 décembre prochains.

Pourtant, de gros investissements ont été consentis par le ministère de la Jeunesse et des Sports pour le renouvellement du stade. La société espagnole qui s’est chargée de la pelouse reste pour l’instant silencieuse.

En plus de la pelouse, le stade Moulay Abdellah n’aurait pas assez de points d’accès et souffre d’un manque flagrant de toilettes pour le public. Ces problèmes ont d’ailleurs été signalés à la FIFA.

Tags : FIFA - Rabat - Météo Maroc

Nous vous recommandons

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

Les autorités marocaines et algériennes ont convenu d’une ouverture temporaire du poste frontière Zouj Bghal à la périphérie d’Oujda, pour procéder à l’extradition de onze citoyens algériens ainsi que d’une autre personne de nationalité européenne, du Maroc en...

À Marrakech, une femme décède après avoir été vaccinée avec Janssen

À Marrakech, une femme est décédée après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19, Janssen. Une autre se trouve dans le coma tandis qu’une troisième fait des convulsions réversibles. Deux enquêtes ont été...

Invitée à la mosquée de Paris, Mila reçoit un coran rose

Mila, la jeune femme harcelée suite à la publication d’une vidéo polémique sur l’islam a visité, jeudi 8 juillet, toute la grande mosquée de Paris, en compagnie de son avocat et du recteur Chems-eddine Hafiz. Une visite qui intervient au lendemain de la...

Maroc-Algérie : la course à l’armement

La crise entre le Maroc et l’Algérie prend des tournures inquiétantes. Les deux voisins et puissances du Maghreb se livrent à une course à l’armement, notamment dans l’acquisition des drones de combat. La situation inquiète certains...

MRE : réservation obligatoire avant l’entrée au port d’Algesiras

L’Autorité portuaire d’Algésiras a annoncé que les voyageurs qui souhaitent embarquer avec leurs véhicules, dans le cadre de l’Opération Marhaba, devront se munir obligatoirement d’un billet.

Au Maroc, les femmes seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels

La femme marocaine seule est toujours interdite de séjour dans les hôtels de son pays. Malgré l’inexistence d’une loi, cette vieille pratique résiste au temps.

L’Espagne derrière l’annulation de la ligne maritime Tanger-Portimão

Le Portugal justifie l’annulation de la ligne maritime Tanger-Portimão par l’entrée en couvre-feu de la ville. Mais cette annulation s’explique aussi par la pression que l’Espagne a exercée sur le pays, le Maroc l’ayant écarté de l’opération Marhaba...

Maroc : 100 milliards de dirhams pour les lignes TGV

Le Maroc est en quête de financement pour lancer deux nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse. Son ambition, c’est de construire 1 300 kilomètres de nouvelles lignes à grande vitesse d’ici...

Le coronavirus emporte le salafiste Abou Naim

Le prédicateur salafiste Abdelhamid Abu Naim est décédé jeudi 8 juillet dans une clinique de Casablanca suite à une infection au Covid-19. Il avait 65 ans.

Maroc : « crime d’honneur » à Casablanca

Un homme a égorgé lundi 27 septembre sa compagne, une infirmière en service dans une clinique privée, près de l’hôpital 20 août 1953 à Casablanca.