France : un Marocain de 21 ans tué par balle

13 juin 2019 - 08h04 - France - Ecrit par : Bladi.net

Un Marocain vient de décéder à Avignon, en France, après avoir été victime d’un coup de feu tiré par un inconnu. Selon les médias, la victime aurait un casier judiciaire bien étoffé.

Ce Marocain serait, selon des sources policières qui s’adressaient à l’AFP, « Très connu des services de police ». Il a reçu une balle dans la nuit du vendredi à samedi à Avignon, lui-même Avignonnais. Mais il n’est pas mort sur le coup.

En effet, ce Marocain, du nom de Abderrahim Amazian, âgé de 21 ans, est décédé à l’hôpital. Il y aurait été déposé par deux personnes, vers 3h50 du matin. Mais ses blessures étaient graves et les soins prodigués n’ont pu le sauver.

BFMTV, se basant également sur les propos de l’AFP, écrit dans un article traitant du même sujet : « Fin décembre, deux hommes avaient déjà été tués par balle à Avignon, dans un probable règlement de comptes, à quelques jours d’intervalle ».

L’enquête avance à peine, à en croire le média La Provence. Ce dernier affirmait il y a deux jours : « Les enquêteurs chargés des investigations sur la mort d’un jeune homme de 21 ans tué par balle dans la nuit de vendredi à samedi, poursuivent leurs auditions de l’entourage de la victime. Pour l’heure, aucune interpellation n’a eu lieu. Seule l’identité de la victime a été confirmée ».

Amazian aurait une vingtaine de mentions sur son casier judiciaire, malgré son jeune âge, à en croire La Provence.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Avignon - Homicide - Décès

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Amine Adli perd sa maman, la FRMF présente ses condoléances

Amine Adli est frappé par un énorme malheur. L’attaquant des Lions de l’Atlas et du Bayer Leverkusen vient de perdre sa maman.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.