France : un agent secret marocain recherché

25 août 2020 - 09h30 - Ecrit par : S.A

Un agent des services secrets marocains, un capitaine de la police des frontières d’Orly, son épouse, un responsable de sécurité privée sont poursuivis pour trafics de fiches S.

L’enquête a démarré suite à une dénonciation anonyme enregistrée par l’ l’IGPN en juillet 2016. Le 30 juillet dernier, un capitaine de police du nom de Charles D., son épouse, le patron d’une entreprise de sécurité chargée du filtrage des passagers d’Orly, et Mohamed B., un agent des services secrets marocains sont renvoyés en correctionnelle pour des trafics de fiché S, fait savoir Le Parisien. Un cinquième mis en cause a été relaxé. Le juge a déclaré un non-lieu.

Le Marocain Driss A., patron de l’antenne locale de la société de sécurité gérant les "filtrages" à Orly Ouest a mis en relation Charles D. à la tête de l’unité d’information de la PAF Orly et Mohamed B. alias M118. Le capitaine de police a transmis "entre 100 et 200 fiches de renseignement confidentielles" concernant des individus transitant par Orly à destination du Maroc. Il a également remis aux deux Marocains des "badges verts" pour faire transiter des passagers dont un fiché S pour radicalisation et un Marocain à qui la France a refusé le visa par Orly sans passer par les contrôles frontaliers.

À la barre, Driss A. dit aux juges avoir agi « pour le bien commun » et avoir contribué « à sauver des vies. » Seulement, 27 notes de la PAF faisant le point sur le passage ou les rencontres à Orly de personnalités algériennes et marocaines trouvées dans son bureau l’ont confondu. Quant à Charles D., il a expliqué avoir agi dans l’intérêt de la France. Un argument qui ne convainc pas les juges qui relèvent qu’il ne "ne fait pas partie d’un service de l’État dont la mission spécifique est la lutte antiterroriste". De plus, il n’informait à ses actions. L’officier de police et son épouse ont d’ailleurs passé des vacances luxueuses au Maroc accompagnés de Driss A. et de sa compagne.

Driss A et Charles D. ont été placés sous contrôle judiciaire en mars 2018. La femme du capitaine de police, elle, est poursuivie pour vol. Cette aide-soignante volait des médicaments dans la pharmacie de l’hôpital de Draveil (Essonne) où elle travaillait. Elle remettait ces médicaments à son époux, direction Maroc via Royal Air Maroc. Les enquêteurs ont découvert que les vrais médicaments masquaient les fiches S remises, parées de ce nom de code, précise la même source. Un mandat d’arrêt a été émis contre Mohamed B., toujours en cavale.

Tags : France - Orly

Nous vous recommandons

Amar Belani, chargé du Sahara, répond au Maroc

En Algérie, Amar Belani est désormais chargé de la question du Sahara et des pays du Maghreb. Une nomination qui a soulevé de vives critiques au Maroc. Le diplomate algérien répond à la presse marocaine.

Un Marocain auteur d’un accident mortel arrêté en Espagne

Des agents des Mossos d’Esquadra de la zone régionale de la circulation de Sant Feliu à Llobregat ont arrêté mercredi dernier un Marocain qui a mortellement heurté un agent d’entretien de l’autoroute AP-7 avec un camion frigorifique et pris la...

Décision du tribunal de l’UE : l’Algérie salue une victoire du Polisario

Suite à l’annulation de deux accords de partenariat commerciaux du Maroc par la justice européenne, l’Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, a salué « une victoire éclatante pour la cause du peuple sahraoui...

Nour, Franco-marocaine, gagne The voice France 2022

Après plusieurs semaines de compétition, c’est finalement Nour, la plus jeune candidate de l’histoire de The Voice France, qui est la gagnante avec 56,2 % des voix. La finale a eu lieu le samedi 21 mai sur...

Trompé par le Polisario, le rappeur Morad crie « Vive le roi et le Sahara est Marocain »

Le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, l’un des artistes les plus écoutés en Espagne, a exprimé dans une vidéo sur TikTok son soutien au roi Mohammed VI sur la question du Sahara.

L’armée marocaine a-t-elle tué deux miliciens du Polisario ?

Les éléments des Forces armées royales (FAR) auraient tué deux militaires du Polisario lors d’une attaque dans le Sahara hier, lundi.

« Le Maroc ne renoncera jamais à Ceuta et Melilla »

Javier Otazu, ancien correspondant de l’agence EFE à Rabat et actuellement en poste à New York, estime que le Maroc tient au Sahara et a réussi à faire changer d’avis l’Espagne sur cette question, mais ne renoncera jamais à sa revendication sur Ceuta et...

Retour de Ziyech et Mazraoui : Fouzi Lekjaa maintient la pression

À priori, Vahid Halilhodzic ne devrait pas craindre pour son avenir à la tête des Lions de l’Atlas. Le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa semble avoir levé tout doute lors de ses récentes sorties, appelant à la mobilisation...

Un homme politique espagnol compare Mohammed VI à Poutine

Santiago Abascal, chef de la formation d’extrême droite espagnole, Vox, a profité mercredi du débat sur l’invasion russe en Ukraine pour comparer le roi du Maroc, Mohammed VI, à Vladimir Poutine.

Une MRE en prison pour avoir filmé des femmes nues dans un hammam

La police de Berkane a procédé jeudi à l’arrestation d’une Maroco-Néerlandaise qui était en train de filmer avec son téléphone portable des femmes nues dans un bain maure. Elle a été placée en détention...