Recherche

Il y a 25 ans, Hassan II mariait Lalla Hasnaa

Mariage de Lalla Hasna

18 septembre 2019 - 07h00 - Maroc

Il y a de cela 25 ans, plus précisément, le jeudi 8 septembre 1994, le Royaume a connu un grand moment de réjouissances, qui a marqué un membre important de la famille royale. Lalla Hasnaa, la plus jeune fille du Roi Hassan II du Maroc, épousait Khalil Benharbit, Docteur en Médecine, spécialisé en Radiologie. Le palais royal de Fès qui avait accueilli la cérémonie avait refusé du monde.

En ce jour mémorable, 100.000 Marocains avaient fait le voyage, se souvient Paris match. Ils étaient venus des sables profonds du Sahara aux monts escarpés du Rif et de l’Atlas, pour rejoindre le palais royal de Fès, "dans le simple espoir d’assister à ce spectacle unique et de la voir, elle, la princesse royale, Lalla Hasna, 27 ans, fille cadette de Hassan II.

Pour "apprêter" la future mariée à ce jour tant attendue, "elle vit retirée du monde, enfermée avec ses servantes pour se préparer aux cérémonies", détaille le journal français.

Le jour du mariage, la princesse avait "quitté le noir et le vert de l’attente pour le blanc de l’achèvement". Mieux, la veille, son visage est resté caché au monde sous le long voile vert traditionnel, gage de fécondité pour la future épouse.

Le jour tant attendu, dans la matinée du jeudi 8 septembre 1994, la princesse recevra davantage d’attention. En effet, afin de la préparer à la parade éclatante des noces, les femmes ont allumé l’encens, ont orné ses mains et ses pieds de signes juste dessinés au henné et l’ont parfumée au santal.

Lalla Hasnaa se disposera à la gauche de son père, pour recevoir les offrandes des gouverneurs et des grands du pays, entourée des 200 jeunes couples que le roi a mariés.

De son côté, le marié lui, reste un peu loin. Il s’est isolé avec les amis du Prince héritier, Sidi Mohamed, et son frère cadet, Moulay Rachid. On pouvait entre autres citer, Mme Sadate, la fille du roi Hussein de Jordanie, le prince thaïlandais, Maha Vajiralongkorn, et le roi Siméon II de Bulgarie.

Les festivités de ce mariage qui a tôt fait de se muer en une véritable fête nationale, ont d’ailleurs continué pendant cinq jours et cinq nuits, "enflammant le coeur de tous les Marocains, de Fès à Rabat’’.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact