Recherche

Menacée de mort, une conseillère municipale d’origine marocaine quitte l’Italie

© Copyright : DR

7 septembre 2014 - 19h15 - Marocains du monde - Par: Bladi.net

Elle a finalement décidé de jeter l’éponge. Promise à un brillant avenir politique en Italie, la Marocaine Aïcha Mesrar a décidé de démissionner de son poste de conseillère municipale de la ville de Rovereto, après de multiples menaces de mort.

Cela fait bientôt deux ans qu’Aïcha Mesrar est sous protection policière. Deux ans de menaces de mort, d’intimidations racistes et de messages xénophobes, ont eu finalement raison de sa détermination. Elle a annoncé sa démission du Parti démocratique et du conseil municipal de la ville de Rovereto, dans le nord de l’Italie et surtout, sa décision de quitter définitivement l’Italie avec sa famille.

Résidente depuis plus de 20 ans dans la ville, elle était la première femme musulmane et surtout voilée, à siéger au sein d’un conseil municipal dans la région de Trentin. « Je n’ai pas peur et ce n’est pas la faute de la population de Rovereto, mais à quelques uns d’entre eux », a simplement déclaré Mesrar après l’annonce de sa démission, ajoutant qu’elle était fière de ce qu’elle avait fait pour la ville durant sa présence au conseil municipal.

Née à Casablanca il y a 45 ans, Aicha Mesrar a été élue en 2010 conseillère municipale sous la bannière du Parti démocratique de la ville de Rovereto. Elle était devenue un symbole pour beaucoup de musulmanes en devenant la première femme voilée à siéger au sein d’un conseil municipal en Italie.

Mots clés: Casablanca , Italie , Racisme , Aïcha Mesrar

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact