Le Sénégal réagit suite à l’assassinat de Charles Ndour à Tanger

31 août 2014 - 20h33 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Les autorités sénégalaises ont réagi suite à la mort de l’un de leurs ressortissants tué lors d’affrontements entre subsahariens et habitants du quartier Al Irfane à Tanger, dans le nord du Maroc.

Dans un message publié par l’agence officielle sénégalaise APS, le ministère des Affaires étrangères présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et appelle la communauté sénégalaise établie à Tanger à la sérénité tout en assurant que le consul du Sénégal à Casablanca « suivait la situation de près ».

Selon la même source, neuf Sénégalais sont actuellement incarcérés suite à ces troubles, mais le consulat a pu obtenir de la police « le principe de les libérer mais, en raison du weekend, elles ont expliqué ne pas avoir l’autorisation du Parquet ».

Samedi soir vers 22h, le jeune Sénégalais a trouvé la mort suite à des affrontements entre des Subsahariens et des habitants, « dans un quartier particulièrement surpeuplé de candidats subsahariens au voyage en Europe ». Charles Paul Alphone Ndour serait apparemment décédé des suites d’un coup de couteau donné par un Marocain. Quatorze blessés sont à déplorer, dont un serait dans un état très grave.

Le lendemain, soit samedi, quelques centaines de subsahariens ont voulu manifester leur colère suite à la mort de l’un des leurs et effectuer une marche vers la ville. Ils en ont été empêchés par la police, présente en grand nombre dans le quartier depuis la veille.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Manifestation - Sénégal - Tanger - Homicide

Aller plus loin

Les squatteurs ont 24 heures pour quitter les appartements de Tanger

C’est un communiqué au ton inédit publié ce matin par le ministère de l’Intérieur, qui donne aux subsahariens 24 heures pour quitter les appartements qu’ils occupent...

Tanger : 20 ans de prison pour les meurtriers de Charles Ndour

Une peine de 20 ans de prison ferme a été prononcée récemment à l’encontre des trois hommes accusés d’avoir assassiné Charles Ndour, migrant sénégalais établi à Tanger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...