Recherche

Tétouan : un prêtre espagnol écrasé par une porte métallique

© Copyright : DR

11 juin 2019 - 10h20 - Maroc

L’église catholique du Maghreb a annoncé la mort d’un prêtre franciscain espagnol. Ce dernier a été écrasé jeudi dernier, par la porte métallique du garage d’un couvent, à Tétouan, au nord du Maroc.

Antonio Alcalde qui a péri dans cet accident, était âgé de 78 ans. Seul Espagnol restant dans cette congrégation qui compte encore six couvents au Maroc, il venait de passer un quart de siècle au royaume chérifien.

A l’origine du drame, une porte coulissante en métal installée par le couvent où habitait le franciscain, mais qui, selon le quotidien espagnol Ultima Hora, "n’avait pas encore été fixée avec précision". Le journal détaille que c’est au moment où "le moine et une deuxième personne à l’extérieur du couvent essayaient de fermer la porte, qui avait été laissée ouverte, que celle-ci est tombée de son axe et a écrasé le prêtre, qui une fois emmené à l’hôpital a succombé à ses blessures".

Pour sa part, El Faro de Ceuta a indiqué que la personne qui accompagnait le prêtre franciscain était le responsable de la société chargée de restaurer la porte métallique en question.

Ultima Hora fait observer qu’à l’instar de tous les franciscains et les religieux des autres congrégations présentes dans le nord du Maroc, Antonio Alcalde était “très engagé dans l’aide aux migrats”, principalement auprès de ceux en provenance de l’Afrique subsaharienne, qui sont nombreux dans cette région en raison de sa proximité avec la ville de Ceuta et Détroit de Gibraltar.

Pendant qu’une délégation représentant le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’est rendue sur place pour présenter ses condoléances aux responsables de l’Eglise catholique de Tétouan, Huffpost indique qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact