Recherche

Agadir : un chômeur se coud la bouche et les yeux

© Copyright : DR

31 juillet 2019 - 17h00 - Société

Un jeune homme, âgé d’une trentaine d’années, a tenu à manifester sa colère contre les autorités de la ville d’Agadir, en se cousant la bouche, les yeux et même les oreilles, devant le siège de la Préfecture. Il protestait contre le retrait de sa marchandise par des agents d’autorité.

Lundi dernier, un trentenaire, s’est présenté devant le siège de la Préfecture d’Agadir, sa bouche et ses yeux cousus, protestant contre la décision des autorités de lui retirer sa seule source de revenus. En chômage depuis des années, l’homme subvenait aux besoins de sa famille grâce à un commerce ambulant.

Les protestations des riverains de certains quartiers de la ville et de la périphérie ont contraint les autorités à lancer une campagne contre les marchands ambulants. Mais, comme le dit le dicton, "le bonheur des uns fait le malheur des autres". Les marchands ambulants, essentiellement des jeunes au chômage, se sont retrouvés dans une situation précaire, suite à l’opération d’assainissement.

En période estivale, la ville d’Agadir connaît une grande dynamique économique, encourageant les petites activités commerciales. La déception des marchands ambulants est plus intense, surtout avec l’approche de l’Aïd al-Adha.

Cette situation pose un vrai dilemme aux autorités locales, qui ignorent pour l’instant les solutions à mettre en place. En attendant, un accord a été trouvé avec le jeune trentenaire et ce dernier a décidé de retirer tous les fils.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact