Chômage au Maroc : des chiffres qui inquiètent

4 mai 2024 - 08h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) sonne l’alarme : le marché de l’emploi marocain continue de se détériorer sous l’effet persistant de la sécheresse.

Entre le premier trimestre 2023 et le premier trimestre 2024, le volume global de l’emploi a enregistré une baisse de 80 000 postes, avec une perte de 159 000 postes en milieu rural, principalement non rémunérés, contrebalancée par la création de 78 000 postes en milieu urbain.

Seul le secteur de l’agriculture, de la forêt et de la pêche échappe à cette tendance morose, accusant une perte de 206 000 emplois. Tous les autres secteurs de l’économie marocaine ont contribué à la création d’emplois, souligne le HCP dans sa note publiée ce vendredi 3 mai. Le secteur des services se distingue comme le plus grand pourvoyeur d’emplois, avec 63 000 postes générés, suivi par l’industrie avec 34 000 postes et le BTP avec 25 000 postes.

A lire : Maroc : vers la création d’une allocation chômage ?

Malgré cette légère création d’emplois urbains, le chômage continue de grimper. Le volume du chômage au niveau national s’est accru de 96 000 personnes, se répartissant entre 59 000 en milieu urbain et 38 000 en milieu rural, pour atteindre un total de 1 645 000 personnes. Le taux de chômage national s’établit désormais à 13,7 %, soit une augmentation de 0,8 point par rapport au premier trimestre 2023. Cette hausse est plus prononcée en milieu rural (+1,1 point) où le taux de chômage atteint 6,8 %, contre 17,6 % en milieu urbain (+0,5 point).

Les jeunes, les diplômés et les femmes restent les plus touchés par le chômage. Le taux de chômage des jeunes âgés de 15 à 24 ans demeure particulièrement élevé à 35,9 %, tandis que celui des diplômés s’élève à 20,3 % et celui des femmes à 20,1 %.

Cinq régions concentrent à elles seules 71,2 % des personnes sans emploi au Maroc. La région de Casablanca-Settat arrive en tête avec une part de 25,4 %, suivie de Fès-Meknès (13,4 %), Rabat-Salé-Kénitra (13 %), l’Oriental (10 %) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (9,4 %).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Chômage

Aller plus loin

Malgré la crise, le chômage continue de baisser au Maroc

Le taux de chômage au Maroc a légèrement baissé de 68 000 entre le premier trimestre 2021 et celui de 2022.

Maroc : 80 % des femmes et 77 % des jeunes au chômage

Le chômage prend des proportions alarmantes au Maroc. Le taux est de 80,2 % chez les femmes et de 77,2 % en ce qui concerne les jeunes, selon un récent rapport du...

Maroc : vers la création d’une allocation chômage ?

Le Mouvement populaire (MP) a présenté au parlement une proposition de loi relative à la création d’une caisse dédiée à l’indemnisation du chômage.

Le chômage continue de baisser au Maroc

Le nombre de chômeurs au Maroc a baissé à 11,2 % au deuxième trimestre au niveau national. Un rythme qui ralentit par rapport au premier trimestre de l’année selon le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : la croissance économique s’accélère

Le Maroc a enregistré une croissance économique de 4,1 % au quatrième trimestre 2023, contre 0,7 % au cours de la même période de 2022, révèle le Haut-commissariat au plan (HCP).

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Divorces au Maroc : Une tendance inquiétante à la hausse

Au Maroc, le nombre de mariages a considérablement baissé, tandis que les cas de divorce ont enregistré une forte hausse au cours des quinze dernières années. C’est ce qu’indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

Légère hausse des prix à la consommation au Maroc en mai 2024. L’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une augmentation de 0,4 % par rapport au même mois de l’année dernière, selon les données publiées par le Haut-Commissariat au Plan...