Divorces au Maroc : Une tendance inquiétante à la hausse

20 avril 2024 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Au Maroc, le nombre de mariages a considérablement baissé, tandis que les cas de divorce ont enregistré une forte hausse au cours des quinze dernières années. C’est ce qu’indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport.

Le nombre de contrats de mariage a chuté à 251 000 en 2022, contre 269 000 en 2021, révèle le HCP dans son dernier rapport sur les indicateurs sociaux au Maroc, expliquant que cette tendance à la baisse s’observe depuis 2019, année où 275 000 contrats de mariage ont été enregistrés.

À lire : Maroc : Tanger, la ville où l’on divorce le plus ?

Au cours des quinze dernières années, le nombre de contrats de mariage a dégringolé de 307 000 en 2008 à 251 000 en 2022, soit une baisse de 19 %, souligne la note. En revanche, les cas de divorce (judiciaire et à l’amiable) ont connu une augmentation notable au cours de la période, passant de 55 000 cas en 2008 à 88 000 cas en 2022.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Mariage - Divorce

Aller plus loin

Les chiffres alarmants des divorces au Maroc (vidéo)

Le Maroc fait face à une augmentation inquiétante des cas de divorce ces dernières années. Selon la Cheffe de la Division du Parquet général spécialisé relevant de la Présidence...

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020,...

Maroc : Tanger, la ville où l’on divorce le plus ?

Les cas de divorce ont augmenté à Tanger en 2023. En tout, 10 000 divorces ont été prononcés par le tribunal de première instance de la ville au cours de cette année.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Hiba Abouk tacle à nouveau Achraf Hakimi

Hiba Abouk, l’ex-femme d’Achraf Hakimi, fait à nouveau fait parler d’elle sur les réseaux sociaux. Dans une récente publication, elle répond indirectement au joueur marocain en affirmant que la famille est plus importante que tout le reste.

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Couples non mariés et hôtels au Maroc : vers la fin des abus ?

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, lance un avertissement aux hôtels qui exigent des documents non autorisés notamment un certificat de mariage des couples marocains.

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Hiba Abouk réagit à la polémique autour de son divorce avec Achraf Hakimi

Hiba Abouk a réagi à sa manière à la polémique liée à son divorce avec le joueur marocain et au fait que ce dernier ne possède rien à partager, tous ses biens étant au nom de sa mère.

Hiba Abouk tacle à nouveau Achraf Hakimi

Hiba Abouk, l’ex-femme d’Achraf Hakimi, vient de faire une nouvelle publication sur Instagram qui n’est pas passée inaperçue. Plusieurs internautes estiment que l’actrice espagnole s’adressait indirectement à l’ailier marocain du Paris Saint-Germain...

Une « formation prénuptiale » avant tout mariage au Maroc

Au Maroc, les personnes désireuses de se marier devront mener de nouvelles démarches avant de conclure le contrat de mariage.