Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

5 janvier 2022 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle l’Association nationale des jeunes adouls.

Le nombre des nouveaux mariages a sensiblement baissé en 2020 par rapport à l’année 2019 (avant le Covid), déclare Abderrazak Bouita, président de l’Association nationale des jeunes adouls, au journal Le Matin, notant « un recul historique » du nombre de nouvelles unions. Les restrictions sanitaires n’ont pas permis de célébrer plus de mariages, et malgré l’allègement de ces mesures, plusieurs célébrations ont été annulées ou reportées, précise-t-il, ajoutant que la crise économique a aussi conduit plusieurs couples à renoncer à leurs projets de mariage.

À lire : Maroc : chute des mariages, explosion des divorces

À cette baisse du nombre de nouveaux mariages, s’est ajoutée une hausse inquiétante du nombre de divorces pour cause de « discorde » au cours de la période. « L’un des tribunaux du Royaume a enregistré 101 cas de divorces en un mois », relève le responsable, justifiant cette hausse par le retrait aux adouls de la prérogative de déclaration du divorce au profit des tribunaux, et par l’absence de cadres dédiés à l’accompagnement des nouveaux couples dans ces tribunaux.

Le président de l’Association des adouls déplore aussi la pratique consistant pour de nombreux couples à exposer leurs différends sur les réseaux sociaux, ce qui conduit dans la plupart des cas à des tensions et au divorce.

Sujets associés : Mariage - Divorce - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Déconfinement au Maroc

Aller plus loin

Les demandes de divorce explosent au Maroc

Au Maroc, les unions sont moins durables, car les séparations et les divorces ne se cessent de se multiplier. Quelles en sont les causes ?

Au Maroc, la crise sanitaire assomme les métiers du mariage

La crise sanitaire liée au Covid-19 a produit un impact négatif sur les métiers du mariage qui sont à l’arrêt total depuis le 14 mars 2020. Les professionnels du secteur...

Les divorces en nette augmentation au Maroc

Depuis la mise en place du «  nouveau  » Code de la famille, le Maroc fait face à une forte augmentation des cas de divorces.

Les chiffres alarmants des divorces au Maroc (vidéo)

Le Maroc fait face à une augmentation inquiétante des cas de divorce ces dernières années. Selon la Cheffe de la Division du Parquet général spécialisé relevant de la Présidence...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Ouahbi veut une régularisation sans délai du mariage coutumier

Face aux demandes appelant à une prolongation du délai accordé pour la régularisation du mariage coutumier, le ministre de la Justice a opposé un refus catégorique.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Dounia Batma attaque, son ex-mari contre-attaque

Le producteur bahreïni Mohamed Al-Turk a répondu aux accusations de complot portées contre lui par son ex-épouse, la chanteuse marocaine Dounia Batma impliquée dans l’affaire « Hamza mon bb ».

Hiba Abouk répond à Achraf Hakimi

Hiba Abouk continue son offensive médiatique contre le joueur du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, suite à sa demande de divorce et après avoir réclamé 50% de la fortune gagnée par le Marocain depuis qu’ils sont en couple.

Au Maroc, le mariage des mineurs résiste au temps

Au Maroc, il y a encore du chemin à faire pour en finir avec le mariage des mineurs. Des voix s’élèvent pour appeler à la révision rapide et profonde du Code de la famille.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

La mère d’Achraf Hakimi clashe Hiba Abouk

La mère d’Achraf Hakimi, Saida, a déclaré ne pas être informée du transfert en son nom de tous les biens du joueur. Mais elle assure que c’est la meilleure solution pour « se débarrasser » d’Hiba Abouk, en instance de divorce avec son fils.

Hiba Abouk brise le silence et révèle le divorce avec Achraf Hakimi

L’actrice Hiba Abouk vient de publier un communiqué de presse dans lequel elle réagit aux rumeurs qui circulent à son sujet. Elle clarifie également sa situation personnelle suite aux accusations portées contre Achraf Hakimi.

Hiba Abouk tacle à nouveau Achraf Hakimi

Hiba Abouk, l’ex-femme d’Achraf Hakimi, vient de faire une nouvelle publication sur Instagram qui n’est pas passée inaperçue. Plusieurs internautes estiment que l’actrice espagnole s’adressait indirectement à l’ailier marocain du Paris Saint-Germain...

Maroc : le mariage fastueux de la fille d’un haut dirigeant soulève des polémiques

Le mariage somptueux organisé par le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, pour sa fille, soulève de vives polémiques. La quatrième personnalité politique du Maroc après le roi, le chef du gouvernement et le président de la Chambre des...