Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

27 janvier 2024 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023, contre +2,8 % au troisième trimestre.

Dans son dernier rapport sur la conjoncture économique du Maroc au dernier trimestre 2023, le HCP a révélé une forte baisse de l’exportation de phosphate et de ses dérivés par rapport aux trimestres précédents (−4,3 points contre −17,6 points et –11,8 points), ceci malgré la hausse des quantités d’engrais naturels et chimiques exportées. Une baisse qui s’explique par la stagnation de leurs prix sur les marchés internationaux par rapport à la même période de l’année précédente.

La demande intérieure devait quant à elle poursuivre sa tendance à la hausse observée au troisième trimestre de 2023, après une baisse de 0,1 % en moyenne au cours des deux premiers trimestres de l’année, induite par un accroissement de l’investissement de 12,8 % en glissement annuel. L’investissement dans les produits manufacturés devrait enregistrer aussi une hausse du fait de l’augmentation de la demande étrangère pour les produits automobiles, électriques et électroniques, précise la note, soulignant que les investissements dans les domaines de la technologie de l’information et de l’immobilier connaitront en revanche un ralentissement.

La croissance du taux d’inflation devrait également enregistrer une baisse, à l’exception du secteur de l’énergie dont la baisse est moins importante par rapport au trimestre précédent (−1,5 % contre −5,1 %). De même, il était prévu un ralentissement des activités agricoles au quatrième trimestre de 2023 en raison de la sécheresse et du déficit de précipitations, une situation qui a impacté négativement la production et le rendement des légumes et des fruits qui ont vu leurs exportations chuter de manière drastique (−16,8 % pour les petits légumes, −25,9 % pour les tomates, −29 % pour les fraises et −61,5 % pour les pastèques).

Au total, le secteur de l’agriculture connaîtra une croissance de 5,2 % en glissement annuel, contre +6,9 % au début de l’année, de même que le secteur de la volaille avec une augmentation du nombre de poulets et de dindes destinés à l’abattage de 10,3 % et 10 % en glissement annuel. Par ailleurs, le secteur de l’élevage n’est pas moins affecté par la sécheresse. Toutefois, la production de viande rouge restera principalement soutenue par l’augmentation des importations d’animaux vivants, indique la note, relevant une augmentation du volume des exportations et importations de biens et de services de 15,5 % et 15,2 % respectivement en glissement annuel au quatrième trimestre de 2023, contre +8,1 % et +9,3 % au trimestre précédent.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Haut Commissariat au Plan (HCP) - Office Chérifien des phosphates (OCP) - Phosphates - Inflation

Aller plus loin

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé...

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières...

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de...

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Le Maroc en passe de devenir un géant mondial de l’uranium

Les réserves de phosphate dont dispose le Maroc pourraient faire de lui un géant mondial de l’uranium. C’est le fruit d’une réflexion nourrie par Michaël Tanchum, professeur-chercheur au Middle-East Institute, par ailleurs enseignant à l’Université de...

Bénéfice record pour le Groupe OCP en 2022

L’année 2022 a été florissante pour le groupe OCP avec une performance bien au-delà de celle enregistrée en 2021, avec un chiffre d’affaires de 114,6 milliards de dirhams.

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.