Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

24 novembre 2022 - 16h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Économie et des Finances.

Selon la DEPF, cette progression s’explique principalement par l’augmentation des ventes des dérivés de phosphates de 67%, due aux prix sur le marché international. Les ventes ont toutefois baissé de 17,1% en volume, précise la même source, notant que pour le mois de septembre uniquement, les exportations des engrais se sont accrues de 28,6% en volume et de 96,2%, en valeur.

A lire : Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

S’agissant des ventes à l’étranger de phosphate brut, elles se sont renforcées, en valeur, de 63,1% durant la même période, contre une baisse en volume de 43,7%. Au premier semestre, la valeur ajoutée du secteur extractif, en volume, s’est repliée de 6,3%, après une augmentation de 1,2% un an auparavant, précise la même source.

Sujets associés : Phosphates - Exportations - Ministère de l’Economie et des Finances

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les exportations marocaines dopées par le phosphate

Le premier semestre de 2022 a été témoin d’un essor des exportations marocaines de phosphates et dérivés.

Phosphates : la guerre Russie-Ukraine fait exploser le chiffre d’affaires de l’OCP

L’Office chérifien des phosphates du Maroc (OCP), l’un des leaders mondiaux de l’exportation de ce minerai, a réalisé un chiffre d’affaires de 56 milliards de dirhams (5,2 milliards...

Avec le phosphate, le Maroc est devenu « gardien de l’approvisionnement alimentaire mondial »

Le Maroc possède 75 % des réserves mondiales de phosphate -un minéral utilisé dans les engrais-, et ses exportations contribuent à réduire la faim en Afrique subsaharienne. Mais ce...

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression...

Nous vous recommandons

Phosphates

Engrais : le Maroc va-t-il surclasser la Russie ?

Le Maroc pourrait surclasser la Russie contre qui des sanctions européennes ont été prises en matière d’exportations d’engrais. Pour preuve, la guerre russo-ukrainienne produit un impact négatif sur le géant russe des engrais phosphatés PhosAgro, le plus...

Phosphate : l’Algérie veut concurrencer le Maroc

L’Algérie s’apprête à lancer deux grands projets "porteurs et qui engagent plusieurs secteurs" notamment celui du phosphate, cherchant ainsi à faire concurrence au n°1 mondial, le Maroc.

Le groupe marocain OCP va étendre ses activités au Brésil

Le groupe OCP souhaite renforcer ses activités au Brésil. La construction d’une unité est prévue pour la transformation de ses produits directement sur place.

Maroc : hausse du déficit commercial à fin mai 2021

Le déficit commercial a atteint 80,95 milliards de dirhams à fin mai 2021, soit une hausse de 10,4 % comparativement à la même période de 2020. C’est ce qui ressort d’une note de l’Office des changes sur les indicateurs mensuels de change pour le mois de mai...

Engrais : OCP crée une société en Espagne

Le groupe OCP a annoncé avoir obtenu de la part du gouvernement un accord pour la création en Espagne d’une société dédiée à la production et la commercialisation d’engrais organiques et la recherche et le développement dans ce...

Exportations

Halal : le Brésil cible le marché marocain

Le Brésil a annoncé la signature très prochaine des accords commerciaux avec plusieurs pays musulmans dont le Maroc, pour augmenter ses exportations de produits agricoles vers ce vaste marché.

Tanger Med : des puces électroniques pour accélérer les passages

Tanger Med œuvre pour l’amélioration de ses services. C’est dans ce sens qu’un système dématérialisé fondé sur la technologie RFID a été installé pour superviser les passages portuaires.

Victime de rumeurs, la pastèque marocaine boudée

Nouvelles attaques contre les agriculteurs marocains. De rumeurs circulent, faisant état de la nocivité de la pastèque marocaine, obligeant à nouveau l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) à monter au créneau pour...

La Russie refuse la tomate marocaine

Malgré les certificats sanitaires délivrés aux Pays-bas, en Belgique et en France, la Russie refuse d’importer la tomate marocaine. Elle serait porteuse du virus Pépino mosaics, selon le laboratoire...

Les exportations marocaines dopées par le phosphate

Le premier semestre de 2022 a été témoin d’un essor des exportations marocaines de phosphates et dérivés.

Ministère de l’Economie et des Finances

Maroc : les prix stables malgré le coronavirus

Les données présentées par les services relevant de tous les départements ministériels concernés par l’approvisionnement, les prix et le contrôle indiquent une stabilité des prix pour la plupart des produits les plus consommés au niveau de toutes les régions...

Maroc : la Caisse de compensation a coûté moins cher

La charge globale de compensation au titre des subventions à la consommation s’est élevée à 5,6 milliards de dirhams (MMDH) au cours des cinq premiers mois de 2020, selon le dernier bulletin d’information de la Caisse de compensation. Un an auparavant, il...

Maroc : des disparités dans la reprise économique des régions

Les répercussions économiques de la pandémie du Covid-19 ont été de différentes intensités selon les régions marocaines. Voici celles qui ont tiré leur épingle du jeu et celles qui ont sombré.

Maroc : moins de 60% de MRE en 2020

Après trois bonnes années de gloire, les premiers résultats de l’année 2020 dans le secteur touristique marocain affichent une baisse significative des arrivées de touristes et de nuitées dans les hôtels.

Vers la sortie du Maroc de la liste grise des paradis fiscaux de l’Union européenne

Après un premier avis défavorable en février dernier, le Maroc a reçu un nouveau signal positif du Conseil de l’UE, qui a réaffirmé dans son évaluation technique, que les réformes du régime des entreprises et des zones de libre-échange (ZLE) du royaume sont...