Recherche

Sale temps pour les 20.000 cafés hors-la-loi de Casablanca

© Copyright : DR

6 décembre 2019 - 09h00 - Société

Les cafés hors la loi installés un peu partout à Casablanca s’activent pour se mettre en règle. La démolition de plusieurs terrasses de café a fini par faire plier les propriétaires les plus récalcitrants.

La campagne de récupération du domaine public menée dans la capitale économique commence à donner ses premiers résultats, a écrit Barlamane.com. La plateforme électronique "Rokhas" enregistre de nombreuses demandes de régulation des cafés hors-la-loi qui se trouvent dans la ville. Plus de 80 demandes d’autorisations ont été déposées en une seule journée.

À Casablanca, les cafés dont il est question sont évalués à 20.000 et occupent l’espace public sans payer les redevances. Plus grave encore, certains propriétaires exercent sans autorisation. Ils sont à peine 3.000 à évoluer en toute légalité.

A ce jour, plus de 17.000 procès verbaux ont été dressés par 150 agents de police administrative, qui bénéficieront d’un renfort de 100 agents en janvier prochain pour des contrôles du domaine public, l’urbanisme, et l’hygiène, a indiqué la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact