Le dirham marocain baisse encore face à l’euro

27 août 2023 - 14h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,76% face au dollar américain et de 0,76% vis-à-vis de l’euro durant la période allant du 17 au 23 août 2023, selon les chiffres publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, indique BAM dans son récent bulletin des indicateurs hebdomadaires.

Au 18 août 2023, les avoirs officiels de réserve se sont établis à 351,7 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 0,3% d’une semaine à l’autre et de 5,4% en glissement annuel.

Au cours de la semaine allant du 17 au 23 août 2023, l’encours global des interventions de BAM s’est chiffré 102,1 MMDH, dont 36,3 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, 43,2 MMDH de pensions livrées à long terme et 22,6 MMDH de prêts garantis à long terme.

Sur le marché interbancaire, le volume quotidien moyen des échanges s’est établi à 1,9 MMDH et le taux interbancaire s’est situé à 3% en moyenne.

Sur le marché central actions, le volume quotidien moyen s’est chiffré à 85,9 MDH contre 80,3 MDH.

Au vendredi 25 août le dollar américain était échangé à 10,112 dirhams, tandis que l’euro valait 10,929 dirhams.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Dirham marocain - Euro - Dollar

Aller plus loin

Le dirham recule face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,21% vis-à-vis de l’euro, et est restée quasi-stable face au dollar américain durant la période du 19 au 25 octobre, selon Bank...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham se requinque face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,11 % face à l’euro et de 0,55 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 au 29 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Comment s’est comporté le dirham face à l’euro et le dollar ?

Durant la semaine du 18 au 24 mai, la devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est déprécié de 0,68% vis-à-vis du dollar américain, selon les données fournies par Bank al-Maghrib.

Le dirham chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,91% face au dollar américain et de 0,72% vis-à-vis de l’euro durant la période du 21 au 27 mars 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Le dirham se renforce face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,7% vis-à-vis du dollar américain et de 1,21% face à l’euro durant la semaine allant du 22 au 28 juin dernier, selon les données fournies par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se renforce face à l’euro et le dollar

Le dirham s’est apprécié, durant la semaine allant du 28 juin au 05 juillet, de 1,97% vis-à-vis du dollar américain et de 1,33% face à l’euro, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham replonge face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,89 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 1,73 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 10 au 16 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham reste stable face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,84 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 20 au 26 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,78% face à l’euro et s’est dépréciée de 1,31% vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?