Recherche

Les résultats de l’enquête du drame de Sidi Allal Bahraoui dévoilés

© Copyright : DR

12 août 2019 - 13h40 - Société

Les résultats de l’enquête sur l’incendie qui a provoqué le décès d’une fillette à Sidi Allal Bahraoui démentent les accusations sur un prétendu retard des sapeurs-pompiers, sur l’état du véhicule utilisé et sur le manque d’eau, indique un communiqué du Ministère de l’Intérieur.

On en sait un peu plus sur le drame de Hiba à Sidi Allal Bahraoui dans lequel avait péri une fillette coincée dans son appartement. L’enquête diligentée par le Ministère de l’Intérieur livre ses premiers résultats.

Au terme d’une inspection du Registre d’Intervention des sapeurs-pompiers, la Commission bat en brèche les allégations liées au retard de cette unité d’intervention. Il est désormais clair que l’intervention des sapeurs-pompiers a duré au total 7 minutes. Après la chronologie des faits, la Commission s’est intéressée à l’opération d’extinction. Elle a déduit que l’équipe d’intervention a utilisé un véhicule de dernière génération, qui était dans un excellent état, balayant donc du revers de la main les accusations sur le mauvais état du véhicule utilisé.

Mieux, la citerne du camion des sapeurs-pompiers était remplie d’eau, contrairement à certaines assertions. D’ailleurs, cet état de fait a été confirmé par certaines séquences de vidéos qui montraient l’utilisation de lances d’incendie dans l’opération d’extinction. La Commission soutient également que la fumée a pu asphyxier la petite fille avant même que le feu ne l’ait atteinte. Elle déplore toutefois le comportement criminel de certaines personnes présentes sur le lieu de l’incendie, ayant empêché les sapeurs-pompiers de faire leur travail. Ce comportement a causé une baisse de pression entraînant ainsi la faiblesse des jets d’eau des lances d’incendie.

Le communiqué du Ministère de l’Intérieur a relevé, par ailleurs, que certaines personnes ont contacté le n°155, croyant avertir les sapeurs-pompiers. Ils ont prétendu que cette ligne téléphonique était hors zone, oubliant que la ligne officielle réservée aux secours est associée aux numéros 15 et 150.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact