Casablanca : la femme qui a jeté ses 3 enfants d’un immeuble sera-t-elle innocentée ?

4 novembre 2020 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Le procès de la femme qui avait jeté ses 3 enfants du quatrième étage d’un immeuble à Casablanca semble se diriger vers un non-lieu. A force de reporter les audiences, le verdict d’une affaire qui avait secoué l’opinion publique n’est vraisemblablement pas pour demain.

Selon les dernières informations, relayées par le site Akhbarona, la défense de l’accusée avait demandé à ce que la responsabilité pénale de sa cliente ne soit pas engagée, en raison de ses troubles psychiatriques. La femme n’était pas consciente de ses actes au moment de l’accident, a-t-il avancé.

La défense a également sollicité la comparution physique et non virtuelle de sa cliente, afin de permettre aux magistrats de constater directement l’état de santé de cette dernière. L’avocat a demandé à cet effet de reporter l’audience du lundi à une date ultérieure.

Rappelons que le mari de la mise en examen avait renoncé à poursuivre son épouse, suite au rétablissement de ses 3 enfants. Par ailleurs, l’enquête sociale, ordonnée par le juge d’instruction, avait révélé l’influence des conflits familiaux sur la santé mentale de l’épouse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Procès - Enfant - Violences et agressions

Aller plus loin

Maroc : les explications étranges de la mère qui a jeté ses 3 enfants du toit de sa maison

Lors de son passage devant le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca, le lundi 16 mars, la jeune femme accusée d’avoir jeté ses 3 enfants du toit de son domicile,...

Casablanca : une maman jette ses 3 enfants du haut d’un immeuble

Un drame est survenu dans la matinée du dimanche 13 octobre au quartier Anassi, dans la périphérie de Casablanca. Une femme a jeté ses 3 enfants du haut du 4ème étage.

Un individu égorge sa femme devant ses 3 enfants à Safi (vidéo)

La ville de Safi a été le théâtre d’un horrible homicide conjugal dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 octobre. Un individu a égorgé son épouse devant ses trois enfants,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...