Recherche

France : il menace de renvoyer son épouse enceinte au Maroc

© Copyright : DR

22 août 2020 - 21h40 - Monde

Une jeune Marocaine enceinte a subi des violences conjugales de la part de son mari français avec qui elle vit à Villeneuve-d’Ascq, dans le nord de la France. Excédée, elle a dû porter plainte contre lui.

Perceval Lebas, l’avocat de la jeune femme résume le roman conjugal de sa cliente : "En août 2019, mariage au Maroc. Mars 2020, arrivée en France. Mai 2020, dépôt de plainte…" H. C., l’époux de la Marocaine, est coutumier des violences conjugales. "Trois femmes manifestent avoir subi vos violences," fait savoir la présidente Audrey Bailleul, dans un résumé sommaire d’une vie intime chaotique, lit-on sur le journal La Voix du nord.

"Je n’arrive pas à me contrôler, admet ce père de deux grands enfants. Mais je ne me réveille une fois l’acte commis…" Avec sa compagne marocaine, ce conducteur d’engins aurait utilisé un balai pour l’étrangler. "Vous frappez votre femme parce qu’elle vous demande de fumer sur le balcon", poursuit le juge.

Le suspect tente de justifier son acte. "Je me suis fait monter la tête. On m’a dit qu’elle était là pour les papiers…", dit-il. Les documents de la jeune marocaine restent ainsi sous clés, précise le journal. Son conjoint s’enflamme : "Si je veux, je te renvoie au Maroc !", ou encore : "Ma femme, elle est marocaine. Elle reviendra toujours…"

Le juge le condamne à six mois de prison avec incarcération immédiate et sans possible retour à son domicile.

Mots clés: Violences conjugales , France , Plainte

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact