Recherche

France : il menace de renvoyer son épouse enceinte au Maroc

© Copyright : DR

22 août 2020 - 21h40 - Monde - Par: S.A

Une jeune Marocaine enceinte a subi des violences conjugales de la part de son mari français avec qui elle vit à Villeneuve-d’Ascq, dans le nord de la France. Excédée, elle a dû porter plainte contre lui.

Perceval Lebas, l’avocat de la jeune femme résume le roman conjugal de sa cliente : « En août 2019, mariage au Maroc. Mars 2020, arrivée en France. Mai 2020, dépôt de plainte… » H. C., l’époux de la Marocaine, est coutumier des violences conjugales. « Trois femmes manifestent avoir subi vos violences, » fait savoir la présidente Audrey Bailleul, dans un résumé sommaire d’une vie intime chaotique, lit-on sur le journal La Voix du nord.

« Je n’arrive pas à me contrôler, admet ce père de deux grands enfants. Mais je ne me réveille une fois l’acte commis… » Avec sa compagne marocaine, ce conducteur d’engins aurait utilisé un balai pour l’étrangler. « Vous frappez votre femme parce qu’elle vous demande de fumer sur le balcon », poursuit le juge.

Le suspect tente de justifier son acte. « Je me suis fait monter la tête. On m’a dit qu’elle était là pour les papiers… », dit-il. Les documents de la jeune marocaine restent ainsi sous clés, précise le journal. Son conjoint s’enflamme : « Si je veux, je te renvoie au Maroc ! », ou encore : « Ma femme, elle est marocaine. Elle reviendra toujours… »

Le juge le condamne à six mois de prison avec incarcération immédiate et sans possible retour à son domicile.

Mots clés: Violences conjugales , France , Plainte

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact