Le Groupe Maroc Telecom réalise un bon premier trimestre

21 avril 2020 - 23h30 - Economie - Ecrit par : G.A

Le Groupe Maroc Telecom clôture ce premier trimestre 2020 avec près de 69 millions de clients. Cette performance s’explique par la croissance combinée du chiffre d’affaires du Groupe à l’International et de celui des activités au royaume.

L’EBITDA du Groupe a atteint 4,794 millions de dirhams, en hausse de 3,1 %, sous l’effet de la hausse du chiffre d’affaires. Le taux de marge d’EBITDA se maintient au niveau élevé de 51,5 %. Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés s’établissent à 2 893 millions de dirhams, en amélioration de 4,3 % par rapport à la même période de 2019 , sous l’effet de la hausse de l’EBITDA.

Sur les faits marquants de ce trimestre, "la sanction pécuniaire de 3,3 milliards de DH à l’encontre de l’opérateur, a été approvisionnée en 2020 et payée en totalité ce premier trimestre en faveur du Fonds Covid-19", en plus de la contribution de 1,5 Md de DH du Groupe Maroc Telecom au Fonds.

À l’occasion de la publication des résultats trimestriels, Abdeslam Ahizoume a déclaré que "les résultats de ce premier trimestre sont portés par l’essor de la base clients et des revenus Data dans l’ensemble des pays dans lesquels le Groupe a été implanté".

Il assure également que dans le contexte actuel, marqué par une crise sanitaire et de confinement, le Groupe reste totalement engagé pour "la protection de ses salariés et de ses clients". Tout en leur permettant de travailler dans des "conditions exceptionnelles imposées par la pandémie", il a réussi à "mobiliser en un temps record, des ressources technologiques pour augmenter les capacités des réseaux afin de faire face à l’augmentation des usages Data".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Bénéfice

Aller plus loin

Un nouveau départ pour Maroc Telecom avec Moov Africa

Nouvelle identité visuelle et changement de nom pour le groupe Maroc Telecom en Afrique. Toutes les onze filiales deviennent Moov Africa.

Ces articles devraient vous intéresser :

Qatar 2022 : les opérateurs se livrent une rude concurrence sur le roaming

La concurrence se fait rude entre les opérateurs de téléphonie mobile IAM, Orange et Inwi sur le marché de roaming en cette période, où 80 000 clients marocains ont rallié Qatar pour assister aux matchs des Lions de l’Atlas. Tous veulent prendre leur...

Fisc : Le Maroc ajuste l’IS et l’IR dans la Loi de finances 2024

Au Maroc, des ajustements ont été apportés à l’Impôt sur les sociétés (IS) et l’Impôt sur le revenu (IR) dans le cadre de la Loi de finances 2024.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : vers la désactivation des cartes SIM anonymes

Ghita Mezzour, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, a affirmé mardi à Rabat que l’obligation d’identifier tout souscripteur désirant s’abonner aux services télécoms incombait aux opérateurs de...

Bénéfice record pour le Groupe OCP en 2022

L’année 2022 a été florissante pour le groupe OCP avec une performance bien au-delà de celle enregistrée en 2021, avec un chiffre d’affaires de 114,6 milliards de dirhams.

Inwi fait condamner Maroc Telecom

Le tribunal de commerce de Rabat vient de condamner Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) à verser 6,3 milliards de dirhams à son concurrent Wana (inwi) qui lui reproche des pratiques « anticoncurrentielles ». Un coup dur pour l’opérateur historique...

Une décision de Maroc Télécom passe mal

L’Union marocaine du travail (UMT) s’insurge contre la décision d’Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) de réduire la marge bénéficiaire des commerçants sur les cartes de recharge.

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).