Trois nouveaux hôtels Ibis au Maroc

11 février 2017 - 11h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le groupe AccorHotels se renforce au Maroc. La chaine hôtelière va ouvrir cette année trois nouveaux hôtels Ibis dans le pays et d’autres encore sont prévus dans les prochaines années.

La semaine prochaine (16 février exactement), le groupe va inaugurer un nouvel Ibis de 170 chambres à Rabat Agdal, juste près de la gare ferroviaire.

Avant la fin de l’année, deux nouveaux hôtels seront ouverts, un à Casa-Voyageurs et un autre de 98 chambres à Mohammedia.

Ibis au Maroc, c’est 17 hôtels d’une capacité de 2.150 chambres repartis dans les principales villes marocaines : El Jadida, Fès, Meknès, Tanger, Oujda, Fnideq, Marrakech, Agadir, Casablanca, Mohammedia, Rabat, et Ouarzazate.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Rabat - Mohammedia - Gare Rabat-Agdal - Ibis Hôtel

Aller plus loin

Un hôtel de luxe « Fairmont Hotels & Resorts » à Rabat

La chaine d’hôtels de luxe Fairmont Hotels & Resorts vient d’annoncer son installation sur la rive gauche du Bouregreg à Rabat. Le projet d’hôtel sera réalisé en...

Green Valley va construire 350 villas de luxe à Marrakech (photos)

Encore un gros investissement au Maroc. Le groupe émirati Green Valley vient d’annoncer trois milliards d’investissements dans le domaine de l’immobilier.

La princesse Lalla Meryem en vacances en Croatie à bord d’un yacht de luxe

La princesse Lalla Meryem, sœur aînée du Roi Mohammed VI, était en vacances sur la côte adriatique la semaine dernière, où elle a été aperçue sur le yacht « Insignia », l’un...

L’hôtel Lincoln de Casablanca deviendra un hôtel de luxe

Enfin une issue positive pour l’hôtel Lincoln de Casablanca. Abandonné depuis plusieurs années et menaçant de s’écrouler, l’hôtel aura enfin une nouvelle jeunesse.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.