Le cadeau de l’Espagne au Maroc

30 juin 2020 - 08h30 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Espagne entend tripler, dans les tout prochains mois, les aides qu’elle verse au Maroc et à la Guinée Conakry, au Mali, à la Côte d’Ivoire et à la Gambie, pour contenir les flux migratoires irréguliers. Le royaume recevra une bonne partie de ces aides.

Le ministre espagnol de l’Intérieur a donné son accord pour l’augmentation des subventions accordée aux pays africains afin de contenir les flux migratoires irréguliers, rapporte El Pais. Le Maroc, partenaire privilégié dans la politique migratoire menée par Madrid, va bénéficier d’une grande partie des aides.

Ces aides serviront à couvrir "toute ou une partie des dépenses des gardes-côtes et des forces de sécurités, ainsi que les moyens de subsistance, l’achat et l’entretien de véhicules", précise la même source.

En 2019, le Maroc a reçu quelque 32,3 millions d’euros pour lutter contre l’immigration illégale. Cette coopération entre l’Espagne et le royaume a permis de réduire considérablement le nombre de migrants clandestins tentant de rallier la péninsule ibérique via les côtes marocaines.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Immigration clandestine

Mineurs : l’Espagne refile la patate chaude au Maroc

Le deuxième vice-président de Ceuta, Carlos Rontomé, donnant des détails sur l’opération de rapatriement au Maroc des mineurs arrivés en mai dans la ville autonome, a déclaré vendredi que « le gouvernement marocain se chargera de rechercher les familles des...

Ceuta : à quand le retour de tous les mineurs marocains ?

Des milliers de migrants mineurs sont entrés à Ceuta en mai dernier, provoquant une crise migratoire inédite. Aujourd’hui, ils sont encore plus de 370 enfants et adolescents marocains à séjourner dans les centres de mineurs ou à errer dans les rues de la...

L’Espagne accélère les expulsions de Marocains

Des ONG comme Action sociale CGT Ceuta ont dénoncé les arrestations et les expulsions immédiates de migrants marocains en situation irrégulière dans plusieurs villes d’Espagne.

Almeria : arrestation de plusieurs Marocains actifs dans le trafic de migrants

La police d’Almeria a arrêté depuis le début de l’année 16 personnes dont des Marocains qui ont tenté de faire entrer illégalement des migrants dans la ville. Ils sont considérés comme auteurs présumés d’un crime contre les droits des citoyens...

Des « rafles » de migrants africains dénoncées à Laâyoune

Les forces de l’ordre marocaines auraient arrêté et déplacé les migrants subsahariens présents à Laâyoune. Parmi eux se trouvaient des femmes enceintes et des enfants, arrivés le 7 mai dernier. Des voix s’élèvent pour dénoncer les violations des droits des...

Espagne

Le Maroc veut asphyxier Melilla et Sebta

Les nombreux projets de développement lancés par le roi Mohammed VI dans le Nord du Maroc pourraient à terme étouffer économiquement les villes de Sebta et Melilla.

L’Algérie à l’Espagne : « pas une goutte de gaz pour le Maroc »

L’Algérie maintient la pression sur l’Espagne, qui ne doit exporter aucune goutte de gaz vers le Maroc via le gazoduc Maghreb Europe.

L’Espagne a vendu du matériel militaire au Maroc pour 15 millions d’euros en 2021

Le Maroc a acheté divers matériels de défense auprès de l’Espagne pour 14,9 millions d’euros en 2021, selon un rapport du secrétaire d’État espagnol au Commerce sur les exportations de matériel de défense.

Un Marocain recherché par l’Italie, arrêté en Espagne

Un Marocain de 40 ans, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen émis par la justice italienne, a été arrêté à Alicante en Espagne. Il est accusé de crimes présumés d’appartenance à une organisation criminelle et de trafic de...

Espagne : soupçonnant sa fille d’être lesbienne, une Marocaine agresse violemment sa fille

Le tribunal pénal de Palma a condamné lundi une Marocaine à sept mois et demi de prison et au paiement de 1 150 euros de dommages-intérêts à sa fille de 13 ans, victime de violences de sa part, après avoir publié sur Instagram une photo avec le drapeau...