Israël veut transférer des Palestiniens au Maroc

1er novembre 2023 - 17h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Un document du ministère israélien du Renseignement, daté du 13 octobre et publié ces derniers jours dans certains médias, fait état d’un plan visant à transférer la population civile de Gaza vers d’autres pays dont le Maroc.

Ce projet considéré comme humanitaire par Israël, consisterait en un déplacement forcé des plus de deux millions de Palestiniens de la bande de Gaza, ce qui conduirait à une remise en cause de l’État palestinien. Il ne s’agit que d’un « document de réflexion », a tenté de rassurer l’Exécutif israélien, après les craintes exprimées par les pays arabes.

Le document, dont une copie en anglais a été publiée par le média israélien +972 Magazine, prévoit le transfert des milliers de Palestiniens vers des pays méditerranéens et notamment arabes comme le Maroc, la Tunisie et la Libye, mais aussi des pays européens comme la Grèce et l’Espagne, qui ont une bonne expérience en matière de gestion migratoire, ainsi que le Canada dont la politique d’immigration est l’un des plus performants au monde. Dans le cadre de ce processus, Israël sollicite la « contribution financière » des pays arabes comme l’Arabie Saoudite.

À lire : Frappes sur Gaza : le Maroc en colère contre Israël

Pour certains observateurs, la publication de ce document ne signifie pas que le gouvernement israélien mettra ce plan à exécution. Selon le Financial Times, citant deux sources proches du dossier, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu aurait tenté de convaincre certains dirigeants européens de se joindre à l’initiative et de faire pression sur l’Égypte pour qu’elle accepte d’ouvrir ses frontières aux déplacés de Gaza, et de les laisser s’installer dans le Sinaï. L’Autriche et la République tchèque seraient favorables à cette idée. En revanche, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, l’auraient jugée irréaliste.

Selon le président égyptien Abdelfatah Al Sisi, la guerre actuelle Israël-Gaza serait « une tentative de pousser les habitants civils [de Gaza] à migrer vers l’Égypte » afin d’« éliminer la cause palestinienne, la cause la plus importante dans notre région ». Le groupe de réflexion Mishgav Institute, dirigé par l’ancien conseiller à la sécurité nationale du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, vient de publier un rapport sur le sujet, soutenant que cette guerre offre « une occasion unique et rare d’évacuer la bande de Gaza ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Egypte - Palestine

Aller plus loin

Palestine : vers la création d’une force interarabe incluant le Maroc ?

La création sous l’égide des États-Unis d’une force militaire multinationale composée de pays arabes et incluant le Maroc était au cœur d’une discussion à Washington en marge...

Israël inclut le Maroc dans son plan pour l’après-guerre à Gaza

On en sait un peu plus sur le plan d’Israël pour l’après-guerre à Gaza, auquel l’État hébreu associe des pays comme le Maroc, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Frappes sur Gaza : le Maroc en colère contre Israël

Le Maroc serait en colère contre Israël après les attaques aériennes sur la bande de Gaza qui ont fait des dizaines de morts dont une vingtaine d’enfants palestiniens.

Israël va-t-il transférer des Palestiniens au Maroc ?

Gila Gmaliel, ministre israélien du Renseignement revient sur son plan visant à transférer la population civile de Gaza vers d’autres pays dans le monde, en particulier ceux qui...

Ces articles devraient vous intéresser :