Recherche

Italie : plusieurs marins marocains souffrant de faim refusent de quitter un navire

9 février 2019 - 12h50 - Marocains du monde

© Copyright : DR

Des membres de l’équipage du ferry « Le Rif », battant pavillon marocain, refusent de quitter le navire qui se trouve actuellement à Gênes, en Italie, car ils n’ont pas reçu leurs salaires depuis plusieurs mois et ont peur d’en être définitivement dépossédés s’ils le font.

Sans argent et sans nourriture, les marins marocains du Rif, amarré au port de Gênes, ne survivent que grâce à la solidarité des employés qui travaillent dans les cales sèches du port. Selon le Medi Telegraph : « Ils ne peuvent pas aller à terre car l’équipage minimum qui doit rester à bord du navire, pour des raisons de sécurité, est de sept personnes. Ils pourraient quitter le port et se rendre au Maroc, mais ils ne veulent pas abandonner leurs postes de peur qu’une fois arrivés en Afrique, ne plus pouvoir récupérer leurs salaires. »

Le site spécialisé Mer et Marine cite, lui, un nombre de 20 marins. Selon ce dernier, le navire « se trouve actuellement à Gênes où la vingtaine de marins marocains qui constituent son équipage sont bloqués à bord dans une situation difficile ».

Le tribunal de Gênes avait ordonné la saisie conservatoire du ferry marocain suite à la collision de ce dernier, en novembre, avec d’autres navires. Le Medi Telegraph affirme que l’équipage et le navire risquent d’être abandonnés par le propriétaire, à savoir la Detroit World Logistics Maritime. Le ferry devenant ainsi un « navire fantôme » au port de Gênes…

Long de 129 mètres pour une largeur de 21 mètres, Le Rif peut accueillir près de 1000 passagers et 144 voitures.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact