Le Mariage Marocain : La cérémonie

6 janvier 2003 - 12h54 - Ecrit par : A.S

le henné est une plante qui peut atteindre jusqu’à un mètre de hauteur. Ce sont ses feuilles qui produisent de la teinture de couleur jaune ou rouge. Ce henné est le plus souvent utilisé pour les peintures corporelles.

La tradition marocaine veut que les maries soit mis dans deux grand plateau bien orne et on leur fait 7 tours.

Il est d’usage que la mariee se change de costumes 7 fois, mais parfois 4 costumes suffisent, cela depend du cout de mariage. Aucun mariage ne peut être réussi, accompli sans la précieuse présence et collaboration des "neggafates”, ces femmes au fait des traditions, des usages et des coutumes et qui se font un plaisir et un honneur de les faire respecter. Elles sont les maîtres de cérémonie de tous les mariages marocains, les détentrice d’un patrimoine universel.

L’activité principale des "neggafates" s’exerçait à l’occasion des mariages. Elles peuvent jouer aussi un rôle dans quelques autres cérémonies familiales. Au début du siècle, leur activité s’exerçait de trois façons différentes dans les mariages. Elles étaient souvent consultées pour le choix des conjoints ; connaissant bon nombre de familles, elles pouvaient fournir d’utiles renseignements.

Aucun mariage ne peut être réussi, accompli sans la précieuse présence et collaboration des "neggafates”, ces femmes au fait des traditions, des usages et des coutumes et qui se font un plaisir et un honneur de les faire respecter.

Elles sont les maîtres de cérémonie de tous les mariages marocains, les détentrice d’un patrimoine universel.

L’activité principale des "neggafates" s’exerçait à l’occasion des mariages.

Elles peuvent jouer aussi un rôle dans quelques autres cérémonies familiales. Au début du siècle, leur activité s’exerçait de trois façons différentes dans les mariages.

Elles étaient souvent consultées pour le choix des conjoints ; connaissant bon nombre de familles, elles pouvaient fournir d’utiles renseignements.

En second lieu, elles louaient les vêtements et les bijoux indispensables à la mariée. En troisième lieu, les neggafates organisaient les cérémonies du mariage, en ne se bornant pas seulement à décharger les familles du soin d’apprêter la mariée et de meubler la chambre nuptiale, mais veillant à ce que tous les rites fussent scrupuleusement respectés, selon le rang social des époux. Les temps ont bien changé et les neggafates doivent se conformer à ce souci de simplification en cours actuellement. Les sept nuits, dit-elle, ne sont plus que trois nuits dans certaines familles. La cérémonie est parfois réduite à une seule nuit. Les neggafates, tout en veillant au bon déroulement du cérémonial, doivetnt également se conformer à la volonté des époux et de leurs familles”.

Cérémonies
Le henné est une approche de séduction au moment du mariage. Cette cérémonie se déroule plusieurs jours avant le jour J. La future mariée reçoit un bain puis les hennayats peignent sur son corps des symboles de protection et de fécondité. Cette cérémonie de henné se déroule avec toutes les femmes de l’entourage

La mariée est coiffée le jour du mariage par une femme heureuse, n’ayant pas de rivale. Après avoir reçu une application de henné, les cheveux sont tressés, enserrés dans un anneau d’argent, symbole de la pureté. La hennayat casse un oeuf sur sa tête, symbole de la fécondité, en nouant les cheveux, elle y introduit deux dattes enduites de miel, symbole du bonheur Les plateaux garnis, où trônait la plante de henné en maîtresse inconditionnelle, étaient apportés, avec d’autres cadeaux, à la famille de la mariée

On voit que durant la henna de la mariee marocaine il faut qu’elle soit completement voilée.Une femme qui met du henné dans les campagnes marocaines et même ailleurs compte sur la finesse de son époux qui voit en cet acte un appel à l’amour, une invitation au plaisir, une promesse de bonheur.

Dans certaines régions, les jeunes filles en âge de mariage portent tous des tatouages aux hennés sur les bras qu’elles montrent dans le village.

C’est un appel à la passion, une façon de dire par code, ce qui préserve la décence de rigueur dans ces pays, que l’on est prêt à vivre avec un homme qui portent un dessin sur la main pour dire au village qu’ils sont assez riches pour assumer une femme.

Au Maroc, le tatouage au henné est passé d’un dessin traditionnel à quelque chose de plus mode, plus tout en gardant la même symbolique érotique

Après le consentement des futurs époux, les familles procédant aux formalités du mariage, c’est ainsi que les parents du jeune homme demandent la main de la jeune fille désirée par leur fils. L’établissement de l’acte du mariage peut se faire immédiatement, comme il peut être reporté jusqu’à la tenue du moussem.

Le jeune époux ou son tuteur offre une dote symbolique à sa future femme, alors que le père de la fille se charge de l’achat de ses habits durant la 1ère année.Toute la famille et manifeste sa joie en participant à la cérémonie du mariage, caractérisée par les chants et danses pendant cinq jours de fête. Les invités peuvent se réjouirent de toute sorte de plats de la cuisine.

Tags : Famille - Rencontres - Mariage

Nous vous recommandons

Sète : souffrance des MRE en attente d’une traversée pour le Maroc

À la gare maritime Orsetti, les conditions d’attente des vacanciers qui devront rallier le Maroc après l’arrivée d’un ferry sont difficiles. Ils sont partagés entre étonnement et colère.

MRE : l’opération Marhaba pour redynamiser le tourisme marocain

Suspendue pendant deux ans à cause de la pandémie de Covid-19, l’opération Marhaba a été relancée au grand bonheur des Marocains résidant de l’étranger qui rentrent au pays pour passer les vacances en famille ou revoir leurs parents, mais aussi des...

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols spéciaux

Suite à la décision des autorités marocaines de mettre fin au dispositif mis en place pour permettre le retour au Maroc des Marocains qui y résident effectivement et qui ont quitté récemment le territoire national dès le 23 décembre, la compagnie aérienne...

Agadir : un MRE arrêté pour polygamie

Un Marocain résidant en France a été arrêté pour s’être remariée avec une jeune femme demeurant dans la région de Taliouine, sans l’autorisation de son épouse.

De plus en plus de Marocains enterrent leurs morts en Belgique

De plus en plus de Bruxellois musulmans, notamment d’origine marocaine, préfèrent inhumer leurs proches loin de la terre d’origine, malgré l’assouplissement des restrictions sanitaires.

Le dirham en hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,88 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,88 % vis-à-vis du dollar américain au quatrième trimestre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

La fréquentation de l’aéroport de Dole en hausse grâce au Maroc

La fréquentation de l’aéroport de Dole (Jura) a progressé de 32 % en 2021 par rapport à l’année précédente. Ceci, grâce en partie au Maroc.

Une attaque marocaine au Sahara aurait touché des projets financés par le Pays basque

Le parlementaire d’Elkarrekin Podemos-IU, Iñigo Martínez, a demandé au gouvernement basque s’il envisage de prendre des mesures pour « réparer les dégâts » causés par « l’attaque » de l’armée marocaine sur un projet financé par des institutions...

L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

L’Espagne est directement touchée par la crise entre l’Algérie et le Maroc, laquelle a conduit à la rupture en août des relations diplomatiques entre les deux pays, et au non-renouvellement fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe qui dessert...

Un MRE d’Espagne victime d’une agression homophobe à Kénitra

Alors qu’il était à Kénitra pour rendre visite à sa famille, Ismail, un jeune marocain résidant à Barcelone, a été violemment agressé par un groupe d’individus en raison de son orientation sexuelle.