Recherche

Le Maroc contribuera de façon réaliste et consensuelle au conflit du Sahara

© Copyright : DR

7 novembre 2003 - 06h31 - Maroc - Par:

SM le Roi Mohammed VI a réitéré, jeudi, la disposition du Maroc à « contribuer pleinement à toute solution politique consensuelle, réaliste et définitive » de la question du Sahara qui tienne compte de la souveraineté du Royaume, de son unité nationale et de son intégrité territoriale.

« Le Maroc, fort de son unanimité nationale et de son bon droit, restera disposé à contribuer pleinement à toute solution politique consensuelle, réaliste et définitive, pour autant qu’elle prenne en compte son droit légitime de préserver la souveraineté du Royaume, son unité nationale et son intégrité territoriale, dans le respect et en application des principes démocratiques », a réaffirmé le Souverain dans un discours adressé à la nation à l’occasion du 28-ème anniversaire de la Marche Verte.

SM le Roi a souligné que « toute démarche contraire à cet impératif ne fait que renforcer l’unanimité nationale, mais elle risque par ailleurs, de plonger toute la région dans l’instabilité, au lieu de promouvoir la coopération pour éradiquer le terrorisme et l’extrémisme, qui menacent l’espace méditerranéen tout entier ».

Le Souverain a souligné à nouveau que le Maroc qui est resté toujours attaché au principe de règlement pacifique des différends a « invariablement fait preuve d’une collaboration constante avec les Nations Unies, souscrivant pleinement aux résolutions du Conseil de Sécurité, en particulier celles adoptées depuis l’année 2001, qui insistent toutes sur la recherche d’une solution politique, dite de troisième voie, après que la communauté internationale ait relevé l’inapplicabilité du Plan de règlement de 1991 ».

SM le Roi a réitéré la détermination du Maroc à « persévérer dans la voie pacifique, notamment dans le cadre du processus onusien en cours, processus pour le succès duquel nous ne ménagerons aucun effort et auquel nous contribuerons avec sincérité et esprit de pleine coopération ».

Le Souverain a néanmoins précisé que « cette volonté de paix et Notre recherche d’une solution négociée ne doivent, en aucune manière, être perçues comme une quelconque faiblesse de notre part car, plus que jamais, Nous demeurons déterminé à défendre légitimement notre souveraineté nationale, notre intégrité territoriale, la dignité des citoyens marocains et notre identité, qui est caractérisée par son unicité et par la richesse qu’elle doit à ses affluents pluriels, et dont Nous sommes le Garant, en Notre qualité d’Amir Al Mouminine, et de Représentant Suprême de la Nation ».

SM le Roi s’est dit « fier du refus unanime » que le peuple marocain a opposé à « l’interprétation inappropriée » de la résolution 1495 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations-unies le 31 juillet dernier, soulignant que ce refus « prouve une nouvelle fois au monde, si besoin est, que la Nation marocaine, d’Oujda à Smara, et de Tanger à Lagouira, est unie et qu’elle n’admet aucune atteinte à sa souveraineté nationale ou à son intégrité territoriale ».

Le Souverain a également fait part de Sa « grande fierté » de la « forte participation » des populations des provinces Sahariennes aux différentes opérations électorales, « avec des taux de participation dépassant ceux enregistrés dans les autres régions, confirmant ainsi leur indéfectible attachement à leur marocanité ». « Chaque bulletin de vote ainsi déposé dans les urnes, en toute liberté et en toute spontanéité, a valeur de vote confirmatif de leur marocanité et de renouvellement de la Beia perpétuelle qui les lie au Glorieux Trône Alaouite, dans un climat de sécurité, de sérénité, de stabilité et d’exercice effectif de la démocratie », a affirmé SM le Roi.

Le Souverain a exprimé à ce sujet Son souci de « faire de la régionalisation, de la décentralisation, de la déconcentration et de la démocratie participative et de proximité, un projet stratégique qui s’affirme et se concrétise de jour en jour sur le terrain, notamment dans nos Provinces du sud ».

SM le Roi a souligné dans ce même ordre d’idées que « le conflit artificiel autour de la marocanité de notre Sahara ne concerne nullement une question de décolonisation, dans la mesure où cette décolonisation a déjà eu lieu, par le biais de négociations, de consensus et d’accords entre les parties concernées, notamment le Maroc et l’Espagne ». « Il s’agit, en fait, a précisé le Souverain, d’un différend créé de toutes pièces et qui va à contre-courant de l’unité maghrébine, dans un monde où seuls les blocs et les regroupements régionaux, fondés sur les principes de démocratie et d’intégration économique, ont voix au chapitre ».

Après avoir réitéré l’attachement du Maroc à l’édification de l’Union du Maghreb Arabe en tant que « choix stratégique incontournable », SM le Roi a affirmé que « cette foi n’a d’égal que notre attachement inébranlable aux liens de fraternité, au nom desquels Nous appelons l’Algérie soeur à oeuvrer, de concert avec Nous, pour résoudre les problèmes qui entravent encore la concrétisation des ambitions de nos peuples pour la mise en place d’une Union maghrébine forte, fondée sur la compréhension mutuelle, la stabilité, la concorde, l’unité, le progrès et la paix ».

Le Souverain qui a salué « les positions constructives d’un certain nombre d’acteurs influents de la communauté internationale, qui comprennent la justesse de la cause marocaine et sont soucieux de la stabilité du Maghreb arabe et de la région méditerranéenne », a souligné que le Maroc demeure ouvert à « toute démarche de bons offices à cet égard ».

Mots clés: Mohammed VI , Sahara Marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact