Maroc : l’épouse d’un membre du PJD prise en flagrant délit d’adultère

25 février 2019 - 16h42 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un éminent membre du PJD et mari de la fille d’un leader d’Al Adl wal Ihssane vient de découvrir sa femme en pleins ébats, dans le domicile conjugal, avec un autre homme. Cela se passe dans les environs de la capitale spirituelle du royaume, Fès.

Lundi à Ras El Ma, aux environs de Moulay Yaacoub, la fille d’un des patrons d’Al Jamaâ a été surprise par son mari, un membre du PJD, en compagnie de son amant, et ce au sein même du domicile conjugal. La jeune femme est âgée de 28 ans et a trois enfants. Père et mari sont respectivement des sommités d’Al Adl wal Ihsane et du PJD à Fès.

L’amant aurait tenté de fuir en se risquant à sauter du premier étage du domicile, mais les voisins l’auraient rattrapé. Puis le mari l’aurait agressé. L’épouse infidèle et son amant ont été appréhendés par les gendarmes de la brigade de Bensouda et placés en garde à vue.

Selon un média de la place, les deux amants se seraient rencontrés pendant des travaux de couture qu’avait à faire l’amant dans le domicile conjugale de la jeune femme.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Mariage - Al Adl wal Ihssane - Relation amoureuse - None

Aller plus loin

Adultère de l’épouse d’un éminent membre du PJD, l’histoire

Il y a quelques jours éclatait une histoire d’adultère, et plus précisément lundi dernier, à Ras El Ma, aux environs de Moulay Yaacoub. La fille et épouse d’éminents membres...

Maroc : un homme politique arrêté pour adultère

La gendarmerie royale de Kalaat Magouna, dans la province de Tinghir, a procédé à l’arrestation d’un dirigeant du PJD pour adultère, lundi 9 mars.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Maroc : le mariage fastueux de la fille d’un haut dirigeant soulève des polémiques

Le mariage somptueux organisé par le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, pour sa fille, soulève de vives polémiques. La quatrième personnalité politique du Maroc après le roi, le chef du gouvernement et le président de la Chambre des...

Hiba Abouk parle de sa nouvelle relation avec Achraf Hakimi

Après une pause dédiée à l’éducation de ses enfants, l’actrice Hiba Abouk refait surface dans le monde du spectacle. Elle a récemment partagé ses expériences et défis personnels, notamment sa séparation avec le footballeur du PSG, Achraf Hakimi.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Hiba Abouk brise le silence et révèle le divorce avec Achraf Hakimi

L’actrice Hiba Abouk vient de publier un communiqué de presse dans lequel elle réagit aux rumeurs qui circulent à son sujet. Elle clarifie également sa situation personnelle suite aux accusations portées contre Achraf Hakimi.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...