Recherche
Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Actualités : Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Parti de la Justice et du Développement (PJD)
27 février 2021

Maroc : un ex-député condamné pour faux test du Covid-19

L’ex-député et secrétaire régional du PJD dans la région de Drâa Tafilalet qui a aidé un candidat au concours de la police à avoir un faux certificat de dépistage au Covid-19 a écopé de deux ans de prison ferme. Tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance d’Errachidia.
27 février 2021

Crise au PJD : Driss El Azami Idrissi quitte la présidence du Conseil national

Moins de 24 h après la démission de Mustapha Ramid du gouvernement, le maire de Fès a annoncé sa démission de la présidence du Conseil national du PJD. L’ancien ministre délégué au budget, Driss El Azami Idrissi quitte le navire PJD en raison de la situation de crise politique que traverse le parti, qu’il dit ne peut plus tolérer.
22 février 2021

Le député Samir Abdelmoula convoqué devant le procureur

Le député pidjiste Samir Abdelmoula, interpellé jeudi dernier à Tanger, sera présenté la semaine prochaine devant le procureur. Poursuivi sur la base d’un mandat d’arrêt national pour l’émission de chèques sans provision, il a été libéré sous caution.
21 février 2021

Le PJD tente de rattraper le coup sur la question palestinienne

Au cours de sa réunion hebdomadaire, le secrétariat général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a décidé de « créer un comité central permanent, en vue de « soutenir le peuple palestinien dans sa lutte pour obtenir ses droits inaliénables ».
20 février 2021

Abdelilah Benkirane s’en prend à Aziz Rabbah

Après le député Al Mouqrie El Idrissi Abouzaid, l’ex-président du Parti de la justice et du développement (PJD) Abdelilah Benkirane a critiqué Aziz Rabbah pour avoir déclaré qu’il irait en Israël si sa fonction l’exigeait. L’ancien Premier ministre s’est également exprimé sur le réchauffement des relations entre le Maroc et Israël et a appelé à ne « rien reprocher à El Othmani » sur le sujet.
20 février 2021

Normalisation Maroc-Israël : Abdelilah Benkirane nie la responsabilité du PJD

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement marocain, nie toute responsabilité du Parti islamiste pour la justice et le développement (PJD) dans l’accord de normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Il affirme que c’est le roi Mohammed VI qui a pris cette décision pour l’intérêt du royaume.
19 février 2021

Menacée de Mort, Yousra Mimouni porte plainte contre des membres du PJD et du MUR

Après sa démission du Parti de la justice et du développement (PJD), il y a environ un mois, Yousra Mimouni accuse certains membres du parti de la lampe de l’avoir menacée de mort. Elle pointe du doigt des leaders du PJD et son bras idéologique, le MUR.
15 février 2021

Mustapha Ramid a subi une « intervention chirurgicale lourde »

Le ministre d’État chargé des droits de l’homme, Mustapha Ramid, serait en période de convalescence, après à une intervention chirurgicale lourde. Âgé de 62 ans, le membre du Parti de la Justice et du développement a subi une ablation partielle du foie.
14 février 2021

Le PJD propose le report des élections en février 2022

Le Parti pour la justice et le développement (PJD) a fait une curieuse proposition lors des concertations sur la loi électorale. Le parti de la lampe souhaite le report des élections au mois de février 2022, provoquant ainsi l’ire de l’opposition et de la majorité.
9 février 2021

Maroc : un leader du PJD condamné pour fraude au microcrédit

Le tribunal de première instance de Souk El Arbaâ a condamné un leader du Parti de la justice et du développement (PJD) à quatre mois de prison avec sursis et une amende de 1 000 dirhams pour son implication dans une affaire de fraude aux micro-crédits. Mais les ennuis judiciaires du responsable sont loin d’être finis.
5 février 2021

Le PJD ne digère toujours pas la normalisation Maroc-Israël mais...

Le Parti de la Justice et du développement (PJD) ne digère toujours pas la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie et des mines, également dirigeant du PJD a déclaré qu’il se rendrait en Israël en tant que représentant du royaume, car sa position et celle du parti sur le sujet n’ont pas changé.
29 janvier 2021

Reprise des relations Maroc/Israël : El Otmani « assume »

« Une décision d’État pleinement assumée ». C’est l’expression utilisée par le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, pour qualifier la décision du Maroc de rétablir ses relations avec Israël. Pour lui « l’intérêt national prime avant toute autre considération ».

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact