Allal Al Qadous condamné pour diffamation envers le prince Moulay Rachid

11 juillet 2021 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La justice marocaine a condamné Mustapha Semlali alias « Allal Al Qadous » à deux ans de prison ferme et 5000 DH d’amende pour avoir diffamé le prince Moulay Rachid.

De l’ombre à la lumière. De la célébrité à la descente aux enfers. Mustapha Semlali, 53 ans, a une vie tumultueuse. En 2014, Allal Al Qadous avait tenté de déboucher une canalisation d’eau obstruée suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur Rabat. Sur la toile, la publication de la vidéo de la scène était devenue virale au point que cet employé de four public a acquis la notoriété. Les médias traditionnels en ont fait leur chou gras. Du jour au lendemain, il est connu du grand public.

À lire : Maroc : un youtubeur en prison pour diffamation

Avec sa page YouTube « 3alal l9adoss », il devient influenceur. Il partage ses discours sur la virilité, ses exercices sportifs, et ses idées en général. Chaque vidéo cumule des milliers de vues. Tout marchait comme sur les roulettes jusqu’à ce que sa vie bascule après la publication d’une vidéo, dans laquelle Allah Al Qadous a accusé sans preuve le prince Moulay Rachid de s’être emparé de la source d’eau minérale « Ain Ifrane » au Moyen Atlas. Il sera poursuivi pour « atteinte à l’institution monarchique » et « diffusion d’allégations de faits mensongers à dessein de porter préjudice à la vie privée de personnes, de les diffamer et porter atteinte à une institution constitutionnelle ».

Le 8 juillet dernier, la justice marocaine a rendu son verdict. Mustapha Semlali a écopé de deux ans de prison ferme et d’une amende de 5 000 dirhams.

Sujets associés : Moulay Rachid - Droits et Justice - Prison - Amende

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Moulay Rachid construit une nouvelle usine près de Rabat

Le groupe "Providence Holding", dans lequel le prince Moulay Rachid est actionnaire majoritaire, va ouvrir une nouvelle unité industrielle dans la région de Rabat. L’usine sera...

Un Youtubeur marocain condamné à de la prison ferme

Le propriétaire de la chaîne YouTube « Sans frontières », Mohammed Enan, poursuivi pour diffusion d’images de personnes sans leur consentement et diffamation, a été condamné à deux...

Une photo du prince Moulay Rachid et son fils fait le buzz

À l’occasion du cinquantième anniversaire du Prince Moulay Rachid, une photo inédite du frère du roi Mohammed VI en compagnie de son fils le prince Moulay Ahmed a été...

Le RNI poursuit en justice une journaliste pour diffamation

La journaliste Hanane Bakour a été convoquée jeudi par la justice, à la suite d’une plainte pour « diffamation et insulte » déposée contre elle par le Rassemblement national des...

Nous vous recommandons

Moulay Rachid

Le Roi Mohammed VI et le prince héritier d’Abou Dhabi réunis autour d’un iftar

Après Pedro Sanchez, c’est au tour de Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi, actuellement en visite au Maroc, d’être convié par le Roi Mohammed VI, à un iftar organisé en son honneur, samedi, à la Résidence Royale à...

Le Prince Moulay Rachid fête son 50e anniversaire

Le frère du Roi Mohammed VI, le Prince Moulay Rachid, fête ce samedi 20 juin 2020 son 50ᵉ anniversaire.

Le Prince Moulay Rachid vient en aide au berger agressé par un Français

Pour témoigner de sa solidarité avec le jeune berger, victime de l’agression sauvage d’un ressortissant français, le Prince Moulay Rachid a décidé d’offrir à sa famille un troupeau de moutons de qualité...

Allal Al Qadous condamné pour diffamation envers le prince Moulay Rachid

La justice marocaine a condamné Mustapha Semlali alias « Allal Al Qadous » à deux ans de prison ferme et 5000 DH d’amende pour avoir diffamé le prince Moulay Rachid.

Maroc : annulation du Trophée Hassan II et de la Coupe Lalla Meryem

Pour la deuxième année consécutive, le coronavirus parvient à faire annuler le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem. Depuis quelques semaines, le Maroc fait face à une forte augmentation des cas de Covid-19, obligeant les autorités à la prise de...

Droits et Justice

Maroc : un million de bouteilles d’alcool saisies

La police marocaine met la pression sur les vendeurs d’alcool de contrebande. Plusieurs opérations ont été menées simultanément dans plusieurs villes.

Un jeune français détenu au Maroc écope de 18 mois de prison

Emprisonné depuis 9 mois au Maroc, le jeune entrepreneur français Thomas Clausi a été finalement condamné à 18 mois de prison pour « escroquerie » et usage illégal de cryptomonnaie par le tribunal de...

Royal Air Maroc - APML : à quand la sortie de crise ?

Le conflit entre la compagnie Royal Air Maroc et ses pilotes perdure. Alors que les deux parties sont à couteaux tirés, la crise sanitaire est venue tout bouleverser, repoussant la sortie de crise.

Acquittement demandé pour trafic de drogue entre le Maroc et la Belgique

M.J. soupçonné d’appartenir à une organisation criminelle active dans le trafic de drogue entre le Maroc, l’Espagne et la Belgique encourt 10 ans de prison ferme. Ses avocats ont plaidé, vendredi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, son...

Maroc : le fils d’un ancien ministre en prison

Le fils d’un célèbre avocat et ancien ministre a été placé en détention à la prison d’Oukacha, par le juge d’instruction près le tribunal correctionnel de Casablanca pour trafic de matériel paramédical.

Prison

Un an de prison ferme pour l’historien Maâti Monjib

Le tribunal de première instance de Rabat a condamné, jeudi, l’historien et défenseur des droits de l’homme, Maâti Monjib, à 12 mois de prison ferme et 10 000 dirhams d’amende, pour atteinte à la sûreté de l’État, blanchiment de capitaux et...

Maroc : elle craint que son époux subisse le même sort que Jamal Khashoggi

À la demande de Riyad, Usama Al-Hasani, un Australo-Saoudien de 42 ans a été interpellé puis transféré à la prison de Tiflet, en attendant son extradition vers l’Arabie Saoudite. Son épouse craint qu’il subisse le même sort que Jamal...

Verviers : lourdes peines requises contre deux Marocains dirigeants d’un trafic de drogue

Le parquet de Verviers a requis, mardi 5 mai, contre 14 prévenus impliqués en tant que dirigeants (deux Marocains), logisticiens ou livreurs dans un trafic de cocaïne au quartier Hodimont, à Verviers, des peines allant jusqu’à six ans de...

Maroc : en prison pour avoir mangé pendant le ramadan

Deux jeunes ont été interpellés jeudi, par les éléments de la gendarmerie royale de Skhirat pour avoir rompu le jeûne pendant la journée et violé l’état d’urgence sanitaire.

Elle tue son mari, avec son amant, car il a refusé le divorce

La Chambre pénale de la cour d’appel de Rabat a condamné mardi soir, deux amants à la prison à perpétuité. L’accusée principale, après avoir essayé d’obtenir sans y parvenir le divorce, a échafaudé le meurtre de son mari, en complicité de son...

Amende

Chicago : arrestation d’un individu qui planifiait un "crime de masse" contre une mosquée

Le FBI a arrêté le 11 février dernier un jeune homme de 18 ans qui planifiait « un crime de masse » contre au moins une mosquée à Chicago. Il encourt une amende de 10 000 dollars et jusqu’à 10 ans de...

Amende salée pour Saïd Taghmaoui au Maroc

Encore un acteur marocain surpris en flagrant délit de violation de l’état d’urgence sanitaire. Il s’agit de l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui, qui a dû payer une amende de 300 dirhams en guise de...

Il est désormais interdit de regarder des matchs dans les cafés à Casablanca

Devant les cas de contamination au Covid-19 qui se multiplient, les autorités de Casablanca ont pris des mesures draconiennes pour obliger la population au respect des mesures préventives.

La Belgique condamne un MRE, propriétaire d’un bien immobilier au Maroc

La cour d’appel d’Anvers a condamné un locataire social de nationalité marocaine possédant un bien immobilier au Maroc. Selon la loi, nul ne peut prétendre à un logement social s’il est propriétaire d’un bien immobilier, même à...

Les Marocains se rebellent contre le couvre-feu

Depuis le début du ramadan, les forces de l’ordre assistent régulièrement à la violation du couvre-feu instauré dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Des centaines de contrevenants ont été dispersés à Tanger, Salé, Sidi Bennour mais...