Recherche

Allal Al Qadous condamné pour diffamation envers le prince Moulay Rachid

© Copyright : DR

11 juillet 2021 - 11h20 - Société - Par: S.A

La justice marocaine a condamné Mustapha Semlali alias « Allal Al Qadous » à deux ans de prison ferme et 5000 DH d’amende pour avoir diffamé le prince Moulay Rachid.

De l’ombre à la lumière. De la célébrité à la descente aux enfers. Mustapha Semlali, 53 ans, a une vie tumultueuse. En 2014, Allal Al Qadous avait tenté de déboucher une canalisation d’eau obstruée suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur Rabat. Sur la toile, la publication de la vidéo de la scène était devenue virale au point que cet employé de four public a acquis la notoriété. Les médias traditionnels en ont fait leur chou gras. Du jour au lendemain, il est connu du grand public.

À lire : Maroc : un youtubeur en prison pour diffamation

Avec sa page YouTube « 3alal l9adoss », il devient influenceur. Il partage ses discours sur la virilité, ses exercices sportifs, et ses idées en général. Chaque vidéo cumule des milliers de vues. Tout marchait comme sur les roulettes jusqu’à ce que sa vie bascule après la publication d’une vidéo, dans laquelle Allah Al Qadous a accusé sans preuve le prince Moulay Rachid de s’être emparé de la source d’eau minérale « Ain Ifrane » au Moyen Atlas. Il sera poursuivi pour « atteinte à l’institution monarchique » et « diffusion d’allégations de faits mensongers à dessein de porter préjudice à la vie privée de personnes, de les diffamer et porter atteinte à une institution constitutionnelle ».

Le 8 juillet dernier, la justice marocaine a rendu son verdict. Mustapha Semlali a écopé de deux ans de prison ferme et d’une amende de 5 000 dirhams.

Mots clés: Prison , Amende , Moulay Rachid , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact