Maroc : Aziz Akhannouch promet le nouveau gouvernement pour bientôt

16 septembre 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les tractations pour la formation du nouveau gouvernement se poursuivent. Après avoir rencontré la quasi-totalité des chefs des partis politiques, le Chef du gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, promet le nouvel exécutif pour bientôt.

Au cours des consultations pour la formation du nouveau gouvernement, dont le premier round a pris fin ce 15 septembre 2021, plusieurs partis politiques ont présenté leur vision. Absent, le Parti de la justice et du développement (PJD) qui « s’est excusé, tout comme la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib, qui m’a informé qu’elle se rangera dans les rangs de l’opposition », a fait part Aziz Akhennouch.

Le Chef du gouvernement a également rencontré le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal (PI), Nizar Baraka, le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), Driss Lachguar, le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), M’hand Laenser, le secrétaire général de l’Union constitutionnelle (UC), Mohamed Sajid. Il a par la suite, rencontré le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdallah, le secrétaire général du Mouvement Démocratique et Social (MDS), Abdessamad Archane, le secrétaire général du Front des Forces Démocratiques (FFD), Mustapha Benali et le coordinateur de l’Alliance de la fédération de gauche, Abdeslam Laâziz.

Pour rappel le parti Rassemblement national des indépendants (RNI) a remporté les élections le 8 septembre dernier avec 102 sièges, suivi du PAM, 86 sièges, du PI avec 81 sièges, de l’USFP, 35 sièges, du MP, 29 sièges, du PPS, 21 sièges, de l’UC, 18 sièges et du PJD, 13 sièges. Les 12 sièges restants ont été partagés par les autres partis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Istiqlal - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Mouvement Populaire - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Union Constitutionnelle - Front des Forces Démocratiques - Parti Socialiste Unifié (PSU) - Mouvement Démocratique et Social - Aziz Akhannouch - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Futur gouvernement : le PAM donne son accord au RNI

Les membres du Parti Authenticité et Modernité (PAM) ont confirmé leur volonté de participer à la majorité gouvernementale.

Maroc : des consultations en cours pour former le nouveau gouvernement

Après la nomination vendredi du leader du RNI, Aziz Akhannouch, au poste de Chef de gouvernement, les Marocains attendent de connaître la composition du nouvel exécutif. Rachid...

Maroc : le PAM veut aller au gouvernement

Le Parti authenticité et modernité (PAM) est prêt à participer au Gouvernement. Dans un communiqué, son bureau politique confirme sa disponibilité à «  servir l’intérêt général  ».

Maroc : le RNI, PAM et Istiqlal pour diriger le gouvernement ?

Les trois partis arrivés en tête au niveau national le RNI, le PAM et l’Istiqlal veulent s’unir pour former des coalitions pour diriger les différents conseils élus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : bonne nouvelle pour les fonctionnaires

Le gouvernement marocain et les syndicats auraient trouvé un accord en ce qui concerne l’augmentation générale des salaires des fonctionnaires.

Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Les MRE très attendus cet été pour booster l’immobilier

Les initiatives gouvernementales et le retour massif des Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent à la relance du marché de l’immobilier marocain.

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.