Maroc : remaniement ministériel imminent

15 mai 2024 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Dans une récente déclaration à la presse, Aziz Akhannouch a confirmé l’imminence d’un remaniement de mi-mandat. Le remaniement tiendra compte de la nouvelle configuration des partis membres de la majorité qui ont renouvelé leurs équipes dirigeantes. Ainsi, le Parti Authenticité et Modernité (PAM), qui a élu un triumvirat à la tête de sa direction collégiale, et l’Istiqlal dont le président du comité exécutif, Nizar Baraka, a été reconduit, devraient faire leur entrée au gouvernement.

À lire : Maroc : remaniement imminent pour le gouvernement ?

Selon Challenge, il ne faut pas s’attendre à de grands bouleversements. Certains ministres devraient perdre leurs portefeuilles pour des raisons d’incompétence ou de mauvaise communication. Aziz Akhannouch aurait déjà soumis des propositions de nouveaux ministres au roi Mohammed VI. Des portefeuilles ministériels, jugés trop lourds, pourraient être allégés, et d’autres départements ministériels pourraient se voir confier plus de charges.

À lire : Aziz Akhannouch prépare-t-il un remaniement ?

Aziz Akhannouch a constitué son premier gouvernement de 24 ministres dont 5 ministres délégués, à l’issue des élections législatives de septembre 2021, remportées par son parti, le Rassemblement national des indépendants (RNI). Une coalition avait été formée avec le PAM et l’Istiqlal, arrivés deuxième et troisième à ces élections.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Aziz Akhannouch - Gouvernement marocain - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Istiqlal

Aller plus loin

Aziz Akhannouch prépare-t-il un remaniement ?

Un remaniement gouvernemental s’annonce imminent au Maroc pour dynamiser l’équipe d’Aziz Akhannouch. Six à huit ministres pourraient être remplacés par de nouveaux profils «...

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Maroc : remaniement imminent pour le gouvernement ?

Au Maroc, Aziz Akhannouch s’apprêterait à remanier le gouvernement. Qui sont les ministres concernés par ce réajustement ?

Maroc : pas de remaniement ministériel en vue

Le ministre Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, a réagi, lors du point de presse de ce jeudi 7 avril 2022, sur les rumeurs évoquant un remaniement ministériel imminent.

Ces articles devraient vous intéresser :

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...