Aide au logement au Maroc : le flop ?

7 mai 2024 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

Le gouvernement marocain a lancé en janvier dernier le programme d’aide au logement aux primo-acquéreurs. Il prévoit une subvention de 100 000 dirhams pour l’achat d’un logement d’une valeur inférieure à 300 000 dirhams TTC, et de 70 000 dirhams pour un logement dont le prix varie entre 300 000 et 700 000 dirhams TTC.

À la date du 1ᵉʳ avril, quelque 60 976 demandes ont été déposées via la plateforme Daam Sakan, a annoncé le Premier ministre, Aziz Akhannouch, précisant que 90 % des inscrits sont éligibles. Le gouvernement a prévu un budget annuel d’environ 9 milliards de dirhams pour la mise en œuvre de ce programme qui doit impacter 330 000 familles sur la période 2024-2026, soit 110 000 familles par an. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de l’aide directe au logement, renseigne Maroc Diplomatique.

À lire : Maroc : l’aide au logement crée des mécontents

Le Chef du gouvernement a rassuré qu’aucune augmentation des prix des logements n’est prévue, démentant les rumeurs sur une éventuelle hausse des prix pour les logements à 300 000 dirhams dans les grandes villes comme Casablanca et Rabat. Les citoyens de certaines régions comme Er-Rich ou Zagora, pourront acquérir leurs logements à 250 000 dhs, a indiqué le responsable, ajoutant que l’État subventionne cet achat à hauteur de 50 %.

Dans sa mise en œuvre, ce programme a fait beaucoup de mécontents, notamment dans le rang des promoteurs immobiliers qui ont dénoncé les lourdeurs administratives et les longues procédures en ce qui concerne l’obtention des permis de construire, ainsi que les délais de traitement assez longs, de six mois à un an et demi. Ils estiment que le programme d’aide au logement n’a pas comblé les attentes et attendent du gouvernement des précisions quant au nombre de logements autorisés à la construction depuis le 1ᵉʳ janvier, éligibles au programme d’aide.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Gouvernement marocain - Aziz Akhannouch - Acquisition

Aller plus loin

Maroc : l’aide au logement crée des mécontents

Alors que les primo-acquéreurs ont favorablement accueilli le nouveau programme d’aide au logement, les promoteurs immobiliers, eux, préfèrent jouer la carte de la prudence. Ils...

Aide au logement au Maroc : voici le montant des aides

L’approbation du projet de décret relatif à l’aide au logement a été reportée par le conseil de gouvernement lors de sa séance du lundi.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement,...

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Immobilier au Maroc : des changements pour la cession des biens

Au Maroc, l’administration fiscale a changé les modalités de cession des biens immeubles, afin d’augmenter les rentrées des taxes locales, parent pauvre des recettes du Trésor.

Des voitures de luxe acquises par le ministère de la Transition numérique ?

Ghita Mezzour, ministre déléguée en charge de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, a démenti l’acquisition d’une voiture de luxe pour 2,48 millions de dirhams et d’une autre pour 1,27 MDH.

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.