Recherche

Vote sanction pour le syndicat du PJD aux élections professionnelles

© Copyright : DR

20 juin 2021 - 16h00 - Société - Par: S.A

L’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), bras syndicat du Parti de la justice et du développement (PJD) subit un lourd revers aux élections professionnelles.

Déjà des signes annonciateurs de l’échec du parti islamiste aux élections prochaines du 8 septembre ? En attendant les résultats officiels, force est de constater que les élections professionnelles se soldent par un camouflet pour l’UNTM du PJD. Dans l’Enseignement supérieur, la Justice, la Santé, les Télécoms… l’échec est retentissant.

L’affiliation du syndicat au parti de Saâdeddine El Othmani lui porte vraisemblablement préjudice. Cet échec cuisant témoigne de sa chute de popularité. Les deux entités doivent tirer des leçons de cet échec. « Le syndicat comme le parti font aujourd’hui les frais de l’usure du pouvoir et surtout des nombreuses décisions impopulaires prises par le PJD et soutenues par l’UNTM », analyse La Vie éco. « Il est manifeste que les salariés et surtout les fonctionnaires ont préféré voter pour les listes indépendantes et les syndicats sectoriels qui ne relèvent d’aucune centrale syndicale », fait remarquer la publication.

À lire : Élections : l’optimisme n’est pas unanimement partagé au sein du PJD

Ce vote sanction contribuera à redessiner le paysage syndical. À l’issue des élections professionnelles, le collège électoral qui va désigner les représentants des employés, du public comme du privé, à la deuxième Chambre sera formée. Tenues le 16 juin dans le secteur public, les élections professionnelles s’achèvent ce dimanche 20 juin dans le privé.

Mots clés: Elections , Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact