Le PJD propose le report des élections en février 2022

14 février 2021 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le Parti pour la justice et le développement (PJD) a fait une curieuse proposition lors des concertations sur la loi électorale. Le parti de la lampe souhaite le report des élections au mois de février 2022, provoquant ainsi l’ire de l’opposition et de la majorité.

Des membres du PJD ont plaidé pour la prorogation du mandat du gouvernement El Othmani d’une année supplémentaire. Selon Assabah, cette proposition qui a surpris plus d’un dont le ministre de l’Intérieur, vise à jouer les prolongations pour échapper à la colère des électeurs. Pour l’opposition, il s’agit d’un prétexte pour proroger le mandat de Saâddedine El Othmani.

Pour leur part, les faucons ont mis en garde contre les « risques de cibler le parti et les conséquences que cela aurait sur la situation générale du pays ». Ils soutiennent leur position en arguant que le parti n’a aucune intention d’accroître sa popularité à travers ses réformes et en profiter lors des prochaines élections.

Le PJD, selon eux, se retrouve au gouvernement pour les mêmes raisons qui l’ont poussé à soutenir l’État lors du Hirak du 20 février 2011. « Les contrats conclus après les manifestations du 20 février 2011 n’ont pas été pleinement exploités. Car plusieurs de leurs dispositions demeurent un rêve auquel s’opposent des caciques qui travaillent, jour et nuit, pour les contourner ou au moins les réduire à la portion congrue », précisent-ils. Aussi-ont-ils mis en garde contre la falsification de la volonté du peuple qui, selon eux, serait désastreuse pour tout le monde.

Sujets associés : Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saâdeddine El Othmani - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

El Othmani accusé de bloquer l’adoption de plusieurs projets de loi

Le Chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani est accusé de violer la constitution en bloquant l’adoption des projets de loi. Mae El Ainine, députée islamiste, a cité plusieurs...

Maroc : la réunion du conseil national du PJD reportée

La session extraordinaire du Conseil national du Parti de la justice et du développement (PJD) qui devait se tenir, dimanche 27 décembre 2020, a été reportée sine die. C’est ce...

Le PJD ne digère toujours pas la normalisation Maroc-Israël

Le Parti de la Justice et du développement (PJD) ne digère toujours pas la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Aziz Rabbah, ministre de...

Voici les dates des élections 2021 au Maroc

Les dates des élections législatives sont désormais connues. Elles devraient durer trois mois. Elles se dérouleront dans le respect strict des mesures sanitaires et sécuritaires...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Maroc : Laftit veut mettre fin à « l’héritage » des agréments de taxis

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a décidé d’encadrer le transfert des agréments des taxis. De nouvelles conditions ont été ainsi définies.

Simplification administrative : 22 documents supprimés

Dans le cadre du processus de simplification des procédures et formalités administratives au niveau des collectivités territoriales, le ministère de l’Intérieur a décidé de supprimer une vingtaine de documents.

Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouvernement a demandé aux autorités locales et régionales de prendre des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.