Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

23 janvier 2024 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Les hammams et spas, ainsi que les stations de lavage de voitures seront fermés les lundi, mardi et mercredi, indiquent des sources au site Alyaoum24, ajoutant que ces établissements seront ouverts les autres jours de la semaine de 9 heures à 23 heures. « L’association professionnelle des propriétaires de bains publics nous a informés de la décision de fermeture, qui est entrée en vigueur ce matin, lundi 22 janvier 2024 », a confié un gérant de bain public à Beni Mellal.

À lire : Maroc : mauvaise surprise pour ceux qui aiment les hammams

Cette mesure vient s’ajouter à celles déjà prises par les autorités pour rationaliser la consommation d’eau dans un contexte de sécheresse sévère et de stress hydrique. Dans une circulaire aux gouverneurs et aux préfets, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a demandé une mise à jour régulière de la carte de consommation d’eau afin de réguler au besoin la pression d’eau dans certains quartiers. Il a aussi invité à mener des campagnes de sensibilisation sur l’importance de la rationalisation de l’eau en cette période.

À lire : Des restrictions d’eau imminentes à Casablanca ?

Laftit a également instruit les gouverneurs et les préfets aux fins d’interdire l’arrosage des espaces verts et des jardins publics, le nettoyage des routes et des places publiques avec de l’eau, le remplissage des piscines publiques et privées plus d’une fois par an, et la culture de fruits ou légumes consommant de grandes quantités d’eau.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Eau - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Casablanca : les propriétaires de hammams défient la loi

Plusieurs propriétaires de hammams traditionnels dans certains quartiers de Casablanca ont décidé de ne pas respecter la mesure de fermeture de ces établissements trois jours...

Des restrictions d’eau imminentes à Casablanca ?

Les autorités de la ville de Casablanca s’apprêteraient à imposer des restrictions de consommation d’eau aux habitants pour faire face au déficit hydrique important que subit la...

La pénurie d’eau au Maroc va aller en s’accentuant

Le Maroc fait partie des pays présentant une "pénurie hydrique élevée", indique un rapport du World resources institute (WRI).

Les Marrakchis privés de Tanjia

La mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par la province de Marrakech-Safi, afin de rationaliser la consommation d’eau,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Ultimatum pour Veolia au Maroc après la fusion avec Suez

Au Maroc, Veolia, géant français de l’eau et de la gestion des déchets, est dans de sales draps. À l’origine de ses ennuis, la cession de la Lyonnaise des eaux de Casablanca (Lydec), ex-filiale marocaine de Suez chargée de la distribution d’eau et...

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...