Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

12 février 2024 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Les exportations marocaines d’avocat devraient tourner autour de 45 000 tonnes d’ici deux mois, fait savoir l’Association marocaine de l’avocat, rappelant qu’un objectif de 60 000 tonnes a été fixé par les exportateurs pour cette année.

Ces exportations record d’avocats marocains suscitent des interrogations, au regard du contexte de sécheresse sévère et de stress hydrique que vit le Maroc ces dernières années.

À lire : Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Des appels à l’interdiction de la culture de l’avocat ont été lancés en vue de rationaliser l’eau. Les autorités compétentes ont été invitées à revoir la politique agricole du royaume en misant davantage sur les cultures moins gourmandes en eau.

Le Maroc est l’un des plus grands producteurs et exportateurs d’avocats au monde, avec une production d’environ 140 000 tonnes par an.

Sujets associés : Sécheresse au Maroc - Eau - Agriculture - Exportations

Aller plus loin

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Maroc : une nouvelle ville interdit la culture de pastèque

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouverneur d’El Jadida a décidé entre autres d’interdire la culture des pastèques , des melons ainsi que des carottes.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Avocat marocain : Récolte exceptionnelle mais à quel prix ?

Malgré la sécheresse qui a touché l’extrême nord-ouest du Maroc, les producteurs marocains d’avocats s’attendent à une récolte exceptionnelle cette saison.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.