Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

1er mars 2024 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences situées sur plusieurs plages du royaume.

Les opérations de démolition préoccupent le Parti de la Justice et du Développement (PJD), surtout le respect des décisions de démolition des dispositions de la loi sur l’urbanisme n° 12.90 et de la loi sur les lotissements résidentiels n° 25.90, en particulier en ce qui concerne les opérations de démolition et les procédures qui les accompagnent. Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du PJD, a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur à ce sujet. Il a fait savoir que les autorités locales ont procédé, au cours des dernières semaines, à la démolition de plusieurs bâtiments situés sur plusieurs plages du nord du royaume, sous prétexte qu’ils se trouvent sur le domaine public maritime alors que certaines de ces constructions ont été érigées sur la base de permis délivrés par les élus, et ce, depuis longtemps, certaines datant de plus d’un quart de siècle, comme l’ont affirmé les propriétaires de ces maisons.

À lire :Maroc : que cache la démolition d’habitats et de commerces à Imsouane ?

Soulignant que les opérations de démolition se déroulent sans suivre les procédures légales, telles que l’avertissement écrit aux propriétaires et l’accord sur l’indemnisation, et sans leur laisser suffisamment de temps pour rassembler leurs affaires, l’élu a interpellé Abdelouafi Laftit sur le respect des décisions de démolition des dispositions de la loi sur l’urbanisme n° 12.90 et de la loi sur les lotissements résidentiels n° 25.90 et les mesures prises par son département pour reloger les familles concernées et touchés par ces opérations, ainsi que les mesures qui seront prises à l’encontre des responsables impliqués dans ces infractions.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelouafi Laftit - Gouvernement marocain - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Des appartements démolis à Tanger

Le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a décidé de démolir et de suspendre les travaux de construction de plusieurs projets lancés en violation de la réglementation...

600 appartements démolis à Temara

Les autorités de Témara viennent d’ordonner la démolition de 34 immeubles comportant 600 appartements pour non-conformité.

Maroc : que cache la démolition d’habitats et de commerces à Imsouane ?

Les autorités locales ont déployé des bulldozers à la plage d’Imsouane, joyau naturel du sud du Maroc, pour démolir les habitats et les commerces au grand dam de la population....

Des villas de luxe menacées d’effondrement à Mohammedia

À Mohammedia, la plage de Monica fait face à une situation environnementale critique. À l’origine de cette situation, l’érosion du littoral et l’apparition de rochers près de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

5 000 Marocains deviennent propriétaires grâce à l’aide du gouvernement

Sur les 54 000 demandes d’aide au logement enregistrées sur la plateforme dédiée à cet effet, 5 000 ont été déjà acceptées, a annoncé Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Habitat.

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Immobilier : voici la tendance des prix à Tanger

Pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours, Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, dans son Indice des prix des actifs immobiliers.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...