Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

25 octobre 2022 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le ministère de l’Intérieur a décidé, lundi, de la suspension du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, pour irrégularités dans la gestion de l’urbanisme sur son territoire.

Cette mesure fait suite aux résultats de l’enquête préliminaire de l’Inspection générale de l’administration territoriale, relative à des irrégularités dans le domaine de l’urbanisme, indique un communiqué du ministère.

A lire : Un agent d’autorité sanctionné pour corruption à Taroudant

Outre le gouverneur, six agents d’autorité et deux cadres administratifs à la même préfecture ont été également suspendus. Les mis en cause font l’objet de mesures administratives, en attendant les résultats de l’enquête judiciaire ouverte à ce sujet.

Par ailleurs, le ministère a réaffirmé son attachement infaillible et son engagement au respect de la loi et à la stricte application des procédures légales et réglementaires en vigueur.

La semaine dernière, les services techniques de la ville ont été instruits par les autorités pour démolir quelque 600 appartements (34 immeubles), après que la justice a débouté le promoteur qui avait demandé la suspension de cette opération initialement décidée par une commission centrale du ministère de l’Intérieur. Le journal Al Akhbar rapportait qu’une «  certaine négligence et des anomalies constatées dans le suivi de la réalisation du projet ont motivé la décision de démolition  ».

Sujets associés : Témara - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Sanction

Aller plus loin

Scandale immobilier à Temara : des nouvelles têtes pourraient tomber

Après le scandale immobilier de Témara, des missions d’inspection sont envoyées dans l’ensemble des locaux de la commune et dans les régions avoisinantes. Sont visées, toutes...

Kénitra : faux gouverneur, vrai arnaqueur

Un homme de 53 ans qui se faisait passer pour un gouverneur pour escroquer des citoyens dont des jeunes sans emploi a été arrêté le 23 janvier à Mehdia, près de Kénitra.

Un agent d’autorité sanctionné pour corruption à Taroudant

Le ministère de l’Intérieur vient de procéder à la suspension de l’adjoint d’un caïd exerçant dans la province de Taroudant. Une affaire de corruption est à l’origine de cette...

Maroc : un nouveau scandale immobilier à Harhoura

Déjà accusé dans le scandale du complexe immobilier de Témara, un promoteur immobilier se retrouve au cœur d’une autre affaire à Harhoura. C’est ce que révèle l’enquête menée...

Dossiers :

Témara

Une boîte de nuit clandestine à Témara, 22 arrestations

Les éléments de la gendarmerie de Témara ont procédé, dans la nuit de samedi à dimanche, à l’interpellation d’une vingtaine d’individus qui consommaient de la chicha et des boissons alcoolisées dans une villa transformée en boîte de nuit.

Interpellations massives lors d’une fête de mariage à Temara

À Témara, les services de la gendarmerie accompagnés de responsables et des représentants des autorités locales ont procédé à l’arrestation de 60 personnes dans une villa de luxe transformée en salle des fêtes, où se déroulait une fête de mariage. Une...

Descente de police à Temara, 35 personnes arrêtées

Des médecins, des fonctionnaires et des entrepreneurs ont été arrêtés mercredi 28 avril par des agents de la gendarmerie de la commune Mers El Khair à Temara, alors qu’ils jouaient une partie de football après la rupture du jeûne, en violation du...

Maroc : la villa d’un ancien wali visitée, 200 000 dirhams de bijoux volés

Les éléments de la gendarmerie royale à Témara ont réussi à interpeller une femme de ménage et trois bijoutiers pour leur implication dans le vol de bijoux estimés à 200 000 DH appartenant à l’épouse d’un ancien wali.

Fatiha en prison, fin de l’umpunité pour les vidéos « rutini al yawmi » ?

La blogueuse Fatiha « ma routine quotidienne » et son mari ont été arrêtés et placés en «  détention provisoire  » pour atteinte à la morale et à la pudeur. Ils comparaitront le mercredi 12 octobre devant le tribunal de première instance de Témara.

Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Maroc : forte hausse des saisies de drogue en 2021

En 2021, les saisies de drogues et produits illicites ont fortement augmenté au Maroc, représentant au total 843 tonnes de cannabis et dérivés et quelque 3 tonnes de cocaïne. En tout, 99 761 affaires liées au trafic de drogue ont été traitées.

Cafés et restaurants : le gouvernement promet un soutien aux professionnels du secteur

Les autorités marocaines ont annoncé sans grande précision, un appui au profit du secteur des cafés et restaurants engagé dans un mouvement de débrayage dès vendredi sur toute l’étendue du territoire national pour contraindre le gouvernement à prendre...

Covid-19 au Maroc : les Marocains rappelés à l’ordre pour les funérailles

Les mesures relatives aux funérailles édictées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 restent toujours en vigueur. C’est le message lancé par le ministère marocain de l’Intérieur à titre de rappel.

Maroc : plus de 5 tonnes de drogue saisies près de Bouznika

La police judiciaire de Casablanca a mis en échec, lundi soir, une tentative de trafic international de drogue et procédé à la saisie d’une importante quantité de résine de cannabis.

Un plan global pour sécuriser le Maroc

Dans ce contexte de pandémie de Covid-19, le Maroc tient à sécuriser son territoire pendant l’Aïd Al Adha et les échéances électorales. Dans ce sens, les services du ministère de l’Intérieur, de la police nationale, la protection civile, la gendarmerie...

Sanction

Une bagarre coûte cher à Adel Taarabt

Pour une altercation qu’il a eue la saison dernière avec Edouardo, l’entraîneur des gardiens de but de Braga, l’international marocain Adel Taarabt écope d’une suspension de 23 jours et deux matchs par le Conseil de Discipline de la Fédération...

Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

Le ministère de l’Intérieur a décidé, lundi, de la suspension du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, pour irrégularités dans la gestion de l’urbanisme sur son territoire.

La DGSN n’a suspendu aucun policier à l’aéroport Mohammed V

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) fustige et dénonce les allégations publiées par certains médias nationaux et qui concernent des policiers en fonction à l’aéroport Mohammed V de Casablanca qui auraient été suspendus.

Maroc : des magistrats sanctionnés

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a émis des mesures disciplinaires à l’encontre de 15 magistrats déférés devant le conseil. Il s’agit d’une décision prise après analyse et étude de plusieurs dossiers les concernant.

Luxe Radio sanctionnée

Depuis le lundi 8 novembre, l’émission «  Les Matins Luxe  » diffusée sur Luxe Radio sera suspendue pour 3 semaines, suite à une décision du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA).