Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

25 octobre 2022 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le ministère de l’Intérieur a décidé, lundi, de la suspension du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, pour irrégularités dans la gestion de l’urbanisme sur son territoire.

Cette mesure fait suite aux résultats de l’enquête préliminaire de l’Inspection générale de l’administration territoriale, relative à des irrégularités dans le domaine de l’urbanisme, indique un communiqué du ministère.

A lire : Un agent d’autorité sanctionné pour corruption à Taroudant

Outre le gouverneur, six agents d’autorité et deux cadres administratifs à la même préfecture ont été également suspendus. Les mis en cause font l’objet de mesures administratives, en attendant les résultats de l’enquête judiciaire ouverte à ce sujet.

Par ailleurs, le ministère a réaffirmé son attachement infaillible et son engagement au respect de la loi et à la stricte application des procédures légales et réglementaires en vigueur.

La semaine dernière, les services techniques de la ville ont été instruits par les autorités pour démolir quelque 600 appartements (34 immeubles), après que la justice a débouté le promoteur qui avait demandé la suspension de cette opération initialement décidée par une commission centrale du ministère de l’Intérieur. Le journal Al Akhbar rapportait qu’une «  certaine négligence et des anomalies constatées dans le suivi de la réalisation du projet ont motivé la décision de démolition  ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Témara - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Sanction

Aller plus loin

Maroc : villas de luxe sur la plage, corruption et démolition

Des soupçons de corruption entourent la construction de villas de luxe sur le domaine public maritime dans la région de Tanger – Tétouan – Al Hoceima.

Kénitra : faux gouverneur, vrai arnaqueur

Un homme de 53 ans qui se faisait passer pour un gouverneur pour escroquer des citoyens dont des jeunes sans emploi a été arrêté le 23 janvier à Mehdia, près de Kénitra.

Plusieurs villas démolies près de Temara

Après Témara où 600 appartements du projet «  Al Qods  » ont été détruits, c’est le tour des villas construites sans autorisation dans la commune d’El Menzeh par le même promoteur.

Chantiers immobiliers : durcissement des contrôles dans le nord du Maroc

Après le scandale immobilier de Témara, les autorités régionales du Nord ont pris de nouvelles mesures dans la gestion de l’urbanisme à Tanger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...