Plusieurs villas démolies près de Temara

27 octobre 2022 - 15h29 - Maroc - Ecrit par : P. A

Après Témara où 600 appartements du projet «  Al Qods  » ont été détruits, c’est le tour des villas construites sans autorisation dans la commune d’El Menzeh par le même promoteur.

Les autorités ont décidé de démolir six villas situées dans la commune d’El Menzah, cercle d’Ain Aouda, construites par le promoteur du projet « Al Qods » à Témara et appartenant à de hauts cadres de l’État, rapporte le quotidien Assabah, précisant que le chef du cercle d’Ain Aouda et le caïd de la commune d’El Menzah ont été relevés de leurs fonctions.

Le promoteur immobilier n’aurait pas obtenu toutes les autorisations nécessaires, ajoute la même source. Ce dernier affirme avoir déposé une demande d’autorisation de construction sur la plateforme électronique « Rokhas », que la commune a rejetée, estimant que le dossier était incomplet. Mais le promoteur a ignoré cette décision et a lancé les travaux de construction des villas, après les 60 jours réglementaires requis après la date du dépôt de sa demande.

À lire : 600 appartements démolis à Temara

Le promoteur soutient qu’il est dans ses droits parce qu’il n’a pas obtenu de réponse de la commune durant les 60 jours qui ont suivi le dépôt de son dossier. La Chambre chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat a été saisie de l’affaire. Mais en attendant sa décision, les autorités de la commune ont procédé vendredi à la démolition de 16 immeubles contenant 200 appartements du complexe résidentiel « Al Qods-Extension ». 17 autres immeubles du complexe « Al Qods-1 » devraient également subir le même sort.

La décision de la démolition a été prise après une double mission d’inspection de la Cour des comptes et de l’Inspection générale de l’Administration territoriale (IGAT). Plusieurs responsables dont le gouverneur de Temara ont été relevés de leurs fonctions. Des perquisitions ont été menées dans les bureaux de plusieurs dirigeants de la commune par les éléments du Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers. D’autres responsables et élus sont poursuivis dont certains en détention provisoire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Ain Aouda - Témara

Aller plus loin

Maroc : un nouveau scandale immobilier à Harhoura

Déjà accusé dans le scandale du complexe immobilier de Témara, un promoteur immobilier se retrouve au cœur d’une autre affaire à Harhoura. C’est ce que révèle l’enquête menée...

Chantiers immobiliers : durcissement des contrôles dans le nord du Maroc

Après le scandale immobilier de Témara, les autorités régionales du Nord ont pris de nouvelles mesures dans la gestion de l’urbanisme à Tanger.

Scandale immobilier à Témara : l’ancien député PJD Moh Rejdali entendu

L’affaire liée au scandale immobilier de Témara n’est pas finie. La Brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca a entendu plusieurs responsables de la ville, dont...

Marrakech fait la chasse aux constructions anarchiques

La mairie de Marrakech a entamé lundi, la démolition de constructions anarchiques et d’occupation illégale du domaine public dans plusieurs quartiers de la ville.

Ces articles devraient vous intéresser :

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines des difficultés notées dans la mise en œuvre de la procédure de...

Maroc : l’afflux des MRE va booster le secteur immobilier cet été

L’arrivée au Maroc cet été des Marocains du monde dans le cadre de l’Opération Marhaba, va contribuer à booster le secteur de l’immobilier.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).