Maroc : un nouveau scandale immobilier à Harhoura

15 novembre 2022 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Déjà accusé dans le scandale du complexe immobilier de Témara, un promoteur immobilier se retrouve au cœur d’une autre affaire à Harhoura. C’est ce que révèle l’enquête menée par l’inspection générale du ministère de l’Intérieur sur le scandale immobilier de Témara.

L’enquête sur le scandale immobilier de Témara a permis à l’inspection générale du ministère de l’Intérieur de découvrir de graves dysfonctionnements dans un autre projet immobilier de 60 appartements et 20 bungalows appartenant à un notable de la région. La mise en œuvre de ce projet a été confiée à la même société accusée dans le scandale du complexe immobilier de Témara qui se charge des travaux de construction, fait savoir le quotidien arabophone Al Akhbar. Cette découverte a poussé le département d’Abdelouafi Laftit à arrêter les travaux de ce projet.

À lire : Scandale immobilier à Temara : des nouvelles têtes pourraient tomber

Commencent alors des auditions axées essentiellement sur les violations de procédure relevées dans la délivrance du permis de construire concernant ce projet immobilier situé dans la plage de Harhoura. Le caïd de l’arrondissement, un ingénieur, un chef de service de l’urbanisme et un technicien ont été interrogés dans le cadre de cette affaire. Aussi, Les inspecteurs de l’administration territoriale et la BNPJ de Casablanca ont-ils mené des investigations sur un ancien secrétaire général de la préfecture, des pachas, des agents et des auxiliaires d’autorité ainsi que des fonctionnaires, des techniciens et des particuliers.

À lire : Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

L’inspection générale du ministère l’Intérieur entend par ailleurs effectuer des contrôles élargis à tous les projets de ce promoteur immobilier dans les différentes communes de la préfecture de Skhirat-Témara.

Sujets associés : Immobilier - Témara - Harhoura

Aller plus loin

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions...

Scandale immobilier à Temara : des nouvelles têtes pourraient tomber

Après le scandale immobilier de Témara, des missions d’inspection sont envoyées dans l’ensemble des locaux de la commune et dans les régions avoisinantes. Sont visées, toutes...

Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

Le ministère de l’Intérieur a décidé, lundi, de la suspension du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, pour irrégularités dans la gestion de l’urbanisme sur son...

Plusieurs villas démolies près de Temara

Après Témara où 600 appartements du projet «  Al Qods  » ont été détruits, c’est le tour des villas construites sans autorisation dans la commune d’El Menzeh par le même promoteur.

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de résidence.

Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Le château de Gretz-Armainvilliers, ancienne propriété du roi Hassan II

Le roi Hassan II n’avait pas seulement un goût prononcé pour les voitures de luxe. Il était aussi un amoureux de belles demeures et avait acquis une auprès de la famille Rothschild.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.