Scandale immobilier à Temara : des nouvelles têtes pourraient tomber

31 octobre 2022 - 15h50 - Economie - Ecrit par : A.T

Après le scandale immobilier de Témara, des missions d’inspection sont envoyées dans l’ensemble des locaux de la commune et dans les régions avoisinantes. Sont visées, toutes les personnes impliquées dans la gestion de l’urbanisme et qui sont à l’origine des irrégularités dans les projets.

Selon le journal Al Akhbar, des commissions de l’Inspection générale de l’administration territoriale (IGAT) ont été envoyées dans les bureaux des communes telles que Harhoura, El Menzah et Mers El Kheir, pour examiner minutieusement tous les documents liés aux projets lancés par le promoteur immobilier à l’origine de ce scandale.

Cette initiative s’appuie en effet sur les révélations de ce dernier, qui affirme être victime de blocages de nature bureaucratique. Des dénonciations que semblent confirmer l’inspection en cours. Les enquêteurs du ministère de l’Intérieur auraient déjà relevé plusieurs contradictions dans les propos des différents intervenants et auraient même repéré un certain nombre de blocages à un niveau intermédiaire, entre la commune et la préfecture.

A lire : Chantiers immobiliers : durcissement des contrôles dans le nord du Maroc

Rappelons que les missions d’inspection se déroulent en parallèle avec l’enquête conduite par la police judiciaire sous la supervision du Parquet près la Cour d’appel de Rabat. Les enquêteurs vont, à leur tour, entendre tous les intervenants, y compris les bénéficiaires des logements.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Enquête - Témara

Aller plus loin

Scandale immobilier à Témara : l’ancien député PJD Moh Rejdali entendu

L’affaire liée au scandale immobilier de Témara n’est pas finie. La Brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca a entendu plusieurs responsables de la ville, dont...

Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

Le ministère de l’Intérieur a décidé, lundi, de la suspension du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, pour irrégularités dans la gestion de l’urbanisme sur son...

Harhoura : un bar clandestin rasé par les autorités locales

Un nouveau scandale immobilier à Harhoura, non loin de Rabat. Un bar situé dans la ville a été récemment rasé par les autorités locales. On reproche au promoteur d’avoir...

600 appartements démolis à Temara

Les autorités de Témara viennent d’ordonner la démolition de 34 immeubles comportant 600 appartements pour non-conformité.

Ces articles devraient vous intéresser :

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

Le Maroc va instaurer une aide à l’achat de logement

L’achat de logements au Maroc pourrait bien connaître un nouveau souffle. Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’habitat et de la Politique de la ville, a laissé entendre que des dispositions...

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

5 000 Marocains deviennent propriétaires grâce à l’aide du gouvernement

Sur les 54 000 demandes d’aide au logement enregistrées sur la plateforme dédiée à cet effet, 5 000 ont été déjà acceptées, a annoncé Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Habitat.

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).