Chantiers immobiliers : durcissement des contrôles dans le nord du Maroc

28 octobre 2022 - 16h10 - Maroc - Ecrit par : A.T

Après le scandale immobilier de Témara, les autorités régionales du Nord ont pris de nouvelles mesures dans la gestion de l’urbanisme à Tanger.

Le scandale du complexe immobilier Al Qods de Témara, suite auquel le ministère de l’Intérieur a ordonné la démolition d’une série d’appartements bâtis illégalement, continue de susciter des réactions non seulement à Témara, mais également dans tout le Maroc.

A lire : Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

À l’initiative du Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, les membres des autorités locales de Tanger ont commencé, jeudi, à renforcer le contrôle sur les complexes résidentiels en construction à Tanger.

Plus précisément, un formulaire a été distribué aux promoteurs immobiliers et aux propriétaires de biens en construction, comportant des informations sur les biens immobiliers et les copies des permis de construire afin de vérifier leur validité et leur conformité avec la loi.

Sujets associés : Immobilier - Tanger - Témara

Aller plus loin

Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

Le ministère de l’Intérieur a décidé, lundi, de la suspension du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, pour irrégularités dans la gestion de l’urbanisme sur son...

Scandale immobilier à Temara : des nouvelles têtes pourraient tomber

Après le scandale immobilier de Témara, des missions d’inspection sont envoyées dans l’ensemble des locaux de la commune et dans les régions avoisinantes. Sont visées, toutes...

Temara accueillera le tramway

Le projet de développement du réseau du tramway de l’agglomération de Rabat-Salé-Témara se poursuit. Un appel d’offres a été lancé en vue de mener des études complémentaires...

Plusieurs villas démolies près de Temara

Après Témara où 600 appartements du projet «  Al Qods  » ont été détruits, c’est le tour des villas construites sans autorisation dans la commune d’El Menzeh par le même promoteur.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’immobilier au Maroc augmente encore au 3e trimestre

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) s’est apprécié, en glissement annuel, de 1,3 % au troisième trimestre de 2022. C’est ce que précisent Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Le Maroc va instaurer une aide à l’achat de logement

L’achat de logements au Maroc pourrait bien connaître un nouveau souffle. Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’habitat et de la Politique de la ville, a laissé entendre que des dispositions...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.