Scandale immobilier à Témara : l’ancien député PJD Moh Rejdali entendu

2 décembre 2022 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

L’affaire liée au scandale immobilier de Témara n’est pas finie. La Brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca a entendu plusieurs responsables de la ville, dont l’ancien député et président de la commune Moh Rejdali.

Le dirigeant islamiste a été convoqué par les enquêteurs de la BNPJ, au même titre que l’actuel président de la commune, Zouhir Zemzam, en tant que témoins, rapporte Al Akhbar, soulignant qu’en plus de ces responsables, l’interrogatoire s’est élargi à plusieurs agents d’autorité. Leur convocation s’appuie sur des sources proches du dossier.

A lire : Scandale immobilier à Temara : des nouvelles têtes pourraient tomber

Selon le quotidien, la BNPJ cherche à déterminer la nature de l’intervention de la commune dans ce genre de dossier, du suivi des procédures en vigueur, ainsi que du niveau de coordination avec les représentants des autorités locales. Plus précisément, la brigade cherche à savoir à quel niveau se situe l’implication des conseils élus dans les cas d’infractions aux lois de l’urbanisme relevées dans ces projets. Il est également question de cerner la nature des compétences des conseils élus dans ce genre de dossiers, notamment pour ce qui est de l’octroi des permis de construire et d’habiter, ainsi qu’en matière de contrôle.

Cette procédure se justifie puisque les communes font partie des administrations et institutions visitées par les inspecteurs de l’IGAT dans le cadre de l’enquête menée par le ministère de l’Intérieur, souligne la même source, rappelant qu’elle fait suite à l’interrogatoire de dizaines de fonctionnaires, chefs de services, de divisions et de techniciens qui assuraient le suivi de ces chantiers.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Enquête - Témara - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

Harhoura : un bar clandestin rasé par les autorités locales

Un nouveau scandale immobilier à Harhoura, non loin de Rabat. Un bar situé dans la ville a été récemment rasé par les autorités locales. On reproche au promoteur d’avoir...

Scandale immobilier à Temara : des nouvelles têtes pourraient tomber

Après le scandale immobilier de Témara, des missions d’inspection sont envoyées dans l’ensemble des locaux de la commune et dans les régions avoisinantes. Sont visées, toutes...

La justice s’intéresse à un scandale immobilier dans le nord du Maroc

Cinq ans après, la Cour d’appel de Tétouan ravive l’un des plus grands scandales immobiliers de ces dernières années dans le Nord du Royaume. Un célèbre notaire, son épouse,...

Des appartements démolis à Tanger

Le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a décidé de démolir et de suspendre les travaux de construction de plusieurs projets lancés en violation de la réglementation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Maroc : du changement pour l’impôt sur le revenu foncier

La loi de finances 2023 a établi un nouveau régime fiscal en matière d’impôt sur le revenu au titre des profits fonciers. Objectif, permettre aux contribuables prévoyant de céder leurs biens immeubles ou de droits réels s’y rattachant, de solliciter un...

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Le Maroc va instaurer une aide à l’achat de logement

L’achat de logements au Maroc pourrait bien connaître un nouveau souffle. Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’habitat et de la Politique de la ville, a laissé entendre que des dispositions...

5 000 Marocains deviennent propriétaires grâce à l’aide du gouvernement

Sur les 54 000 demandes d’aide au logement enregistrées sur la plateforme dédiée à cet effet, 5 000 ont été déjà acceptées, a annoncé Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Habitat.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.