Casablanca : des hommes d’affaires au cœur d’une spoliation immobilière

12 décembre 2022 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des hommes d’affaires originaires de Casablanca sont impliqués dans une affaire de spoliation d’une villa appartenant jadis à un juif marocain décédé il y a plus d’une cinquantaine d’années. Convoqués par les services de la police judiciaire qui mènent une enquête sur l’affaire, ils risquent gros.

Tout est parti d’une plainte déposée par les héritiers d’un Marocain à qui un juif marocain avait loué puis décidé de céder une maison érigée sur un terrain de 1 325 mètres carrés, dans le quartier prisé de Bourgogne. La cession de la demeure n’a été effective après le décès du propriétaire. Le locataire avait versé les sommes initialement convenues au tribunal pour en devenir le nouveau propriétaire.

À lire : Scandale immobilier à Témara : l’ancien député PJD Moh Rejdali entendu

Des années plus tard, un homme résidant en France a brandi un acte d’achat conclu à Paris avec une héritière du propriétaire initial selon lequel il aurait acquis la moitié du bien qui avait été entre-temps divisé en deux villas séparées, fait savoir le quotidien arabophone Assabah. Il porte l’affaire devant la justice pour libérer sa partie de la villa. La justice lui donne raison en 2007. Avec un autre contrat de vente, également conclu avec une autre dame se présentant comme une héritière du propriétaire initial, il réclame et obtient la moitié restante du bien.

À lire : Le Maroc durcit la lutte contre la spoliation immobilière

Après le décès de leur père, les héritiers du locataire devenu propriétaire découvrent que les documents présentés pour subtiliser le bien étaient faux. Un certificat de décès datant de 1998, figure parmi les documents. Or, le propriétaire initial serait décédé en 1967. L’un des contrats de vente portait le cachet d’un cabinet parisien. Approché, ce dernier a affirmé ne disposer d’aucune trace de ce dossier. Aucun document présenté n’attestait que les dames présentées comme les héritières du propriétaire initial l’étaient réellement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Enquête - Décès - Spoliation immobilière au Maroc

Aller plus loin

Escroquerie immobilière à Tanger : un promoteur sous les verrous

Un promoteur immobilier à Tanger a été arrêté et placé en garde à vue mercredi dans le cadre d’une affaire d’escroquerie.

Les MRE, premières victimes de spoliation immobilière au Maroc

La spoliation immobilière est un phénomène encore très présent au Maroc. Autant des propriétaires locaux que des étrangers, dont des MRE, se comptent parmi les victimes. Le...

Spoliation immobilière : une association appelle Mohammed VI au secours

L’Association droit et justice au Maroc (ADJM) appelle une fois de plus le roi Mohammed VI à lui prêter main forte pour une affaire de spoliation immobilière.

Gros coup de filet dans le monde de la fraude immobilière à Casablanca

À Casablanca, la police a réussi à démanteler un nouveau réseau de spoliation immobilière. De même, elle a procédé à l’arrestation de son chef et deux autres personnes présumées...

Ces articles devraient vous intéresser :

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Décès de Moncef El Haddaoui, le Maroc perd un grand footballeur

Moncef El Haddaoui, ancienne gloire du football marocain, s’est éteint lundi à l’âge de 59 ans, selon une annonce faite par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) qui a également partagé ses condoléances par le biais d’un communiqué officiel.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.