Un agent d’autorité sanctionné pour corruption à Taroudant

24 octobre 2022 - 08h55 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le ministère de l’Intérieur vient de procéder à la suspension de l’adjoint d’un caïd exerçant dans la province de Taroudant. Une affaire de corruption est à l’origine de cette sanction.

« Soucieux d’imposer le respect de l’éthique qui sied à l’intérêt public par les agents d’autorité, le ministère de l’Intérieur a procédé à la suspension de l’adjoint d’un caïd dans la province de Taroudant, sur fond d’ouverture d’une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, pour son implication présumée dans une affaire de corruption.  », est-il indiqué dans un communiqué.

A lire : Maroc : un député arrêté en flagrant délit de corruption

Et d’ajouter que des mesures administratives seront prises à l’encontre du concerné, conformément aux lois et aux règlements en vigueur, en fonction des résultats issus des investigations et de la procédure judiciaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corruption - Taroudant - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Caïd

Aller plus loin

Le Maroc cité dans le scandale de corruption au Parlement européen

La police belge a arrêté Pier Antonio Panzeri, ancien leader syndical et ex-eurodéputé de gauche soupçonné d’être « intervenu politiquement auprès de députés européens en faveur...

Maroc : un candidat aux élections arrêté pour corruption (vidéo)

Sur ordre du parquet de Guelmim, un candidat de la liste du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la chambre de commerce d’Industrie et de Services a été arrêté puis...

Fès : un officier de police arrêté pour corruption

Un officier de police soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’extorsion et de corruption a été interpellé par le service régional de la police judiciaire de Fès. Pris en...

Démolition de 600 appartements à Temara : le gouverneur suspendu

Le ministère de l’Intérieur a décidé, lundi, de la suspension du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, pour irrégularités dans la gestion de l’urbanisme sur son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Maroc : bonne nouvelle pour ceux qui aiment les Hammams

Les Marocains pourront fréquenter les hammams, restés en partie fermés depuis plusieurs semaines suite à une note du ministère de l’Intérieur, pendant le ramadan. Dimanche, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que le mois sacré...

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.