Des accusations de corruption dans la campagne électorale marocaine

4 septembre 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, accuse le Rassemblement national des indépendants (RNI) d’ « inonder la scène politique avec de l’argent ». Des accusations que rejette le RNI, les qualifiant de « calomnieuses » et « malintentionnées ».

Dans un communiqué, le parti d’Aziz Akhannouch « rejette catégoriquement toute atteinte au bon déroulement du processus électoral, de nature à entacher l’image du Maroc, son rayonnement régional et international, et les acquis démocratiques de notre pays ».

À lire : Maroc : des sénateurs poursuivis pour corruption

Le Rassemblement National des Indépendants dénonce avec fermeté ce comportement irresponsable du PAM qui n’est que « l’appréhension et l’angoisse de l’auteur de ces propos face au rendez-vous du 08 septembre et devant le rayonnement et le dynamisme du parti dans toutes les régions de notre pays ».

À lire : Maroc : un candidat aux élections arrêté pour corruption (vidéo)

Le RNI souligne que « la gravité des accusations portées contre le parti dépasse l’atteinte à son image vis-à-vis du citoyen et la crédibilité des institutions nationales pour bafouer directement l’intégrité et la dignité des citoyens marocains qu’on voudrait prendre en otage pour servir des calculs politiciens étroits favorisant des intérêts individuels et égoïstes ».

Sujets associés : Corruption - Elections - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : les élections professionnelles entachées de corruption selon le PAM

Le Parti authenticité et modernité(PAM) a condamné l’achat de conscience, la corruption et l’utilisation des moyens de l’État observés lors des élections des membres des...

Maroc : un député arrêté en flagrant délit de corruption

Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane, a été arrêté ce mardi 5 octobre, en flagrant...

Maroc : un candidat aux élections arrêté pour corruption (vidéo)

Sur ordre du parquet de Guelmim, un candidat de la liste du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la chambre de commerce d’Industrie et de Services a été arrêté puis...

Élections 2021 au Maroc : le PJD en mal de candidats

Pour les prochaines élections prévues le 8 septembre prochain au Maroc, les leaders du Parti de la Justice et du Développement (PJD) ont du mal à recruter. Actuellement, les...

Nous vous recommandons

Corruption

Interdite d’activité, Transparency Maroc dénonce un abus de pouvoir

Transparency Maroc dénonce l’interdiction, en l’espace d’une semaine, de deux de ses rencontres. Elle y voit un « abus de pouvoir qui confisque le droit de l’association de se réunir et d’organiser des rencontres ».

Cinq policiers déférés pour extorsion et corruption à Salé

Six personnes dont cinq agents de police en fonction à Salé ont été arrêtés et déférés devant le parquet pour leur implication présumée dans une affaire d’extorsion, de corruption et de divulgation du secret professionnel.

L’ambassadeur du Nigeria au Maroc visé par une enquête

L’agence anti-corruption du Nigeria, la Commission indépendante de lutte contre la corruption et autres délits connexes (ICPC) enquête sur l’ambassadeur du pays au Maroc après avoir appris que celui-ci a dépensé 200 000 dollars pour rénover sa...

Beni Mellal : elle promettait des offres d’emplois fictives contre 5000 DH

Une jeune arnaqueuse a été interpellée par la police judiciaire relevant de la Sûreté de Beni Mellal. Elle promettait des emplois fictifs à ses victimes contre 5000 DH.

Arrestation à Khémisset d’un gendarme en flagrant délit de corruption

À Khémisset, les éléments de la gendarmerie royale ont interpellé un des leurs en flagrant de délit de corruption. Il lui est reproché d’avoir reçu un pot-de-vin de 400 DH.

Elections

Le Maroc ne veut pas de politique dans les mosquées

À quelques semaines de la tenue des élections communales et législatives prévues le 8 septembre, Ahmed Taoufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques appelle les imams et les prédicateurs du royaume à la neutralité.

Asmaa Rhlalou, première femme élue maire de Rabat

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) continue sa mainmise sur les plus grandes villes du Maroc. Vendredi, c’est Asmaa Rhlalou qui a été élue maire de Rabat, après plusieurs tractations, un report de la séance de vote et de rudes...

Maroc : Aziz Akhannouch est le nouveau chef du gouvernement

Le roi Mohammed VI a reçu en audience ce vendredi 10 septembre 2021 au Palais royal de Fès, Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), venu en tête du scrutin législatif du 8 septembre.

Une Marocaine, candidate aux élections municipales à Milan

Sana El Gosairi, une Marocaine résidant en Italie s’est lancée dans la course aux élections municipales à Milan. Celle qui a fait ses premières armes en politique au sein du Rassemblement national des indépendants (RNI) et vit dans ce pays européen...

Zineb El Rhazoui ne se présentera pas aux élections législatives

L’appel contre la candidature aux législatives de la journaliste et écrivaine Zineb El Rhazoui, accusée d’être trop proche de l’extrême droite, a été visiblement entendu. Le parti La Renaissance a démenti son investiture, qui n’a d’ailleurs jamais été...

Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Rachid Talbi Alami prend la défense d’Akhannouch, en insultant les Marocains

Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants et membre du bureau politique du RNI, a réagi à la campagne massive menée sur les réseaux sociaux, contre le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Nabila Rmili pressentie pour être maire de Casablanca

Après avoir réalisé un triomphe aux élections du 8 septembre, le Rassemblement national des indépendants a désigné Dr. Nabila Rmili, en tant que candidate au poste de maire de la ville de Casablanca.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Quotient électoral : le PJD crie au favoritisme

La bataille pour les législatives et les locales a démarré au Parlement. Remettant en cause le quotient électoral voté par la majorité des élus, le Parti justice et développement (PJD) a donné de la voix lundi, pour dénoncer ce qu’il estime être « un...

Élections générales au Maroc : les bureaux de vote ont ouvert

Les Marocains ont commencé à voter mercredi matin pour des élections générales. Les 18 millions d’électeurs appelés aux urnes élisent aussi, pour la première fois, les 395 députés de la Chambre des représentants et plus de 31 000 élus communaux et...

Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Abdellatif Ouahbi victime d’un accident de la circulation

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi a été victime d’un accident de la circulation survenu jeudi 20 mai à Rabat. Il s’en est sorti avec des légères blessures.

Maroc : un ancien président de commune interdit de quitter le territoire

La justice interdit à Ahmed Idrissi, ancien président du Parti authenticité et modernité (PAM) de la commune de Gzenaya de quitter le territoire. L’ancien élu est poursuivi en état de liberté provisoire pour des soupçons de dysfonctionnements liés à...

La mort d’un SDF marocain en Italie arrive au parlement

Le décès, il y a quelques jours à Turin de Mostafa, un ressortissant marocain devenu SDF s’invite au parlement marocain. Le groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM) à la Chambre des représentants a adressé, mardi 16 février 2021,...

Combien de ministres pour le PAM au gouvernement ?

Face à l’interminable attente de la formation du nouveau gouvernement, les indiscrétions se multiplient. L’on apprend que le PAM, principal allié du RNI, pourrait se voir attribuer 5 portefeuilles ministériels.

Maroc : ces présidents de club de football devenus députés en 2021

Il n’y aura pas que des hommes d’affaires, des politiciens ou encore des cinéastes au parlement marocain. Des responsables d’associations sportives, de fédérations ont été élus mercredi dernier et siègeront à la Chambre des représentants.