Des accusations de corruption dans la campagne électorale marocaine

4 septembre 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, accuse le Rassemblement national des indépendants (RNI) d’ « inonder la scène politique avec de l’argent ». Des accusations que rejette le RNI, les qualifiant de « calomnieuses » et « malintentionnées ».

Dans un communiqué, le parti d’Aziz Akhannouch « rejette catégoriquement toute atteinte au bon déroulement du processus électoral, de nature à entacher l’image du Maroc, son rayonnement régional et international, et les acquis démocratiques de notre pays ».

À lire : Maroc : des sénateurs poursuivis pour corruption

Le Rassemblement National des Indépendants dénonce avec fermeté ce comportement irresponsable du PAM qui n’est que « l’appréhension et l’angoisse de l’auteur de ces propos face au rendez-vous du 08 septembre et devant le rayonnement et le dynamisme du parti dans toutes les régions de notre pays ».

À lire : Maroc : un candidat aux élections arrêté pour corruption (vidéo)

Le RNI souligne que « la gravité des accusations portées contre le parti dépasse l’atteinte à son image vis-à-vis du citoyen et la crédibilité des institutions nationales pour bafouer directement l’intégrité et la dignité des citoyens marocains qu’on voudrait prendre en otage pour servir des calculs politiciens étroits favorisant des intérêts individuels et égoïstes ».

Sujets associés : Corruption - Elections - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Aller plus loin

Un plaidoyer pour réduire l’ampleur de la corruption au Maroc

Le Maroc veut amorcer une nouvelle phase dans sa lutte contre la corruption, reposant sur le Nouveau modèle de développement, afin de créer une dynamique équilibrée au service...

Elections au Maroc : « l’argent a coulé à flot »

Transparency Maroc a dénoncé l’usage illégal d’argent durant tout le processus électoral ayant conduit au scrutin du 8 septembre dernier. L’organisation invite les autorités aux...

Élections 2021 au Maroc : le PJD en mal de candidats

Pour les prochaines élections prévues le 8 septembre prochain au Maroc, les leaders du Parti de la Justice et du Développement (PJD) ont du mal à recruter. Actuellement, les...

Mohammedia : un pot-de-vin de 1500 dirhams fait tomber un gendarmme

Un gendarme en fonction à la brigade de Mohammedia a été pris en flagrant délit de corruption, suite à une opération menée par la Brigade de la police judiciaire de Casablanca.

Ces articles devraient vous intéresser :

Rachid Talbi Alami prend la défense d’Akhannouch, en insultant les Marocains

Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants et membre du bureau politique du RNI, a réagi à la campagne massive menée sur les réseaux sociaux, contre le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants pointent du doigt l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...