Maroc : que cache la démolition d’habitats et de commerces à Imsouane ?

22 janvier 2024 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les autorités locales ont déployé des bulldozers à la plage d’Imsouane, joyau naturel du sud du Maroc, pour démolir les habitats et les commerces au grand dam de la population. À qui profite cette opération ?

Comme les villages de pêcheurs au sud d’Agadir, Imsouane n’échappe pas aux opérations de destruction d’habitats et de commerces. L’opération a démarré le 18 janvier à la plage d’Imsouane. Divisée en deux parties par un petit cap rocheux (Imsouane Nord et Imsouane Sud), cette plage s’étend sur une longueur totale de 1 300 m, avec une superficie respectivement de 202 ha pour Imssouane Nord et 308 ha pour Imssouane Sud. La veille, les autorités ont oralement donné 24 heures aux habitants de la plage pour partir, « sans informations préalables, ni avertissements, ni discussions », indiquent les résidents dans un communiqué. Les résidences principales, petites auberges, petits clubs de surf et restaurants, tous situés sur cette petite plage ont été ciblées.

À lire :Maroc : près d’Agadir, des centaines de cabanons démolis

Cette destruction massive a donné lieu au lancement d’une pétition qui a obtenu plus de 17 000 signatures. « L’existence de ces habitants est intimement liée au tissu même d’Imsouane. Leurs maisons et leurs entreprises font partie intégrante de ce qui fait la spécificité de cette ville. De plus, de nombreux habitants dépendent du tourisme pour leurs revenus, une industrie prospère grâce à l’attrait unique que procurent des lieux tels que la vieille ville d’Imsouane », précise l’auteur de la pétition. Les habitats et commerces détruits laisseront place à de nouvelles stations balnéaires. Une menace préjudiciable pour la zone, selon l’auteur de la pétition. « Nous sommes convaincus que la démolition d’Imsouane pour faire place à de nouvelles stations balnéaires est une mesure préjudiciable qui menace d’effacer l’essence même qui attire les surfeurs et les touristes vers ce joyau du littoral », assure-t-il, invitant d’autres personnes à se joindre à l’initiative pour qu’ensemble, ils demandent « aux autorités compétentes d’arrêter immédiatement ces projets destructeurs et de faire une déclaration en faveur du tourisme qui aide les entreprises locales à prospérer ».

À lire :Maroc : plus de 400 cabanons détruits à Bouznika

Ce projet s’inscrit dans un plan de réaménagement de la zone, a-t-on confié à Hespress. Pour l’heure, aucun détail n’a été fourni sur le projet. « S’agit-il d’un projet en faveur de la zone, tout en préservant sa culture et son patrimoine, ou vise-t-il à libérer la zone pour les géants de l’hôtellerie ? Des questions qui restent, pour l’heure, sans réponse. En 2021, le Conseil régional avait créé la Société de développement régional du tourisme (SDR) Souss-Massa, pour développer de nouveaux produits touristiques à Imsouane. Il était question de mieux organiser les investissements touristiques dans la zone, en tenant compte de ses spécificités, tout en améliorant la capacité d’accueil de cette destination balnéaire exceptionnelle. À l’époque, les autorités avaient souligné que la commune d’Imsouane, avec son activité concentrée au niveau des plages, sa pêche, son agriculture traditionnelle, son apiculture et son commerce de niche, possède des potentialités naturelles importantes, constituant un cadre propice à son développement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Imsouane

Aller plus loin

Des villas de hauts responsables bientôt détruites à Salé ?

Après l’annonce imminente des opérations de démolition, des élus et personnalités influentes se précipitent pour évacuer les villas luxueuses qu’ils ont construites de manière...

Maroc : démolitions en cascade à Chefchaouen

Les autorités de la commune de Bni Bouzra, dans la province de Chefchaouen, ont lancé samedi une vaste campagne de démolition de maisons et villas construites sur le domaine...

Maroc : un village de pêcheurs célèbre va être détruit

Une vaste opération de libération du domaine public maritime illégalement occupé par des Marocains mais aussi des étrangers est en cours près d’Agadir et devrait s’étendre à...

Villas de luxe illégales au Maroc : Des députés et hauts responsables épinglés ?

Des députés et personnalités influentes sont soupçonnés d’être impliqués dans la construction de villas de luxe sur des terres relevant du domaine maritime public sur les côtes...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Tourisme au Maroc : l’ONMT et EasyJet signent un accord historique

En vue d’étendre ses activités au Maroc, EasyJet Group a signé, à Londres, un accord de partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Cette signature s’inscrit dans le cadre des initiatives menées par l’office afin d’atteindre voire...

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Tourisme au Maroc : très bons chiffres depuis le début de l’année

Le tourisme au Maroc affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de l’année, d’après les données qui viennent d’être publiées par du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.