Maroc : la démolition des constructions illégales continuent (vidéo)

23 février 2024 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les autorités locales de la préfecture de M’diq-Fnideq mènent de vastes opérations de démolition dans la région de Belyounech, l’une des principales attractions touristiques du nord du pays, pour libérer le domaine maritime.

Après Martil et d’autres régions, c’est au tour de Belyounech d’accueillir les opérations de libération du domaine maritime. Dans le viseur des autorités de la préfecture de M’diq-Fnideq, six maisons qui abritaient des familles, en plus de six cabanons sur la plage. Ces opérations se justifient par la pression de la construction sur l’espace naturel restreint, ainsi que la nécessité d’éviter les accidents qui pourraient résulter de la faiblesse ou de la fraude dans les constructions.

À lire :Maroc : que cache la démolition d’habitats et de commerces à Imsouane ?

Auparavant, cette ville était un passage principal pour les marchandises de contrebande depuis l’enclave de Ceuta. Au fil des ans, elle s’est progressivement transformée en une zone d’attraction touristique en raison de sa situation naturelle, de sa plage magnifique. Sans oublier la présence de certains monuments et sites de nature historique comme l’île de Leila qui a été le théâtre d’un conflit entre Rabat et Madrid qui a failli se transformer en affrontement armé en 2003.

À lire :Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Cette transformation a suscité un intérêt chez les habitants – mille familles – de cette ville. Ceux-ci ont construit des bâtiments qui, pour la plupart, ne respectent aucune des règles d’urbanisme, qu’ils louent aux touristes, qui viennent principalement d’autres régions du Maroc, afin de bénéficier des revenus de l’activité touristique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maritime - M’diq - Environnement - Fnideq - Vidéos

Aller plus loin

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le...

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Maroc : que cache la démolition d’habitats et de commerces à Imsouane ?

Les autorités locales ont déployé des bulldozers à la plage d’Imsouane, joyau naturel du sud du Maroc, pour démolir les habitats et les commerces au grand dam de la population....

Des appartements démolis à Tanger

Le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a décidé de démolir et de suspendre les travaux de construction de plusieurs projets lancés en violation de la réglementation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Le miel marocain est en péril

Les apiculteurs marocains sont inquiets. Depuis des années, des colonies d’abeilles sont décimées en raison de la sécheresse et des aléas climatiques, ce qui affecte durement la production du miel.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.